Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 11.05.2011 13h35
La protection des civils requiert l'application complète et stricte des résolutions de l'ONU (représentant chinois)

Il faut appliquer de manière complète et stricte les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, afin de garantir la protection des civils dans les affrontements militaires, a déclaré mardi le représentant permanent chinois auprès des Nations unies, Li Baodong.

"Les résolutions 1970 et 1973 du Conseil de sécurité de l'ONU ont pour but original de mettre fin à la violence et de protéger les civils. Nous sommes opposés à tout acte visant à interpréter délibérément les résolutions du Conseil de sécurité ou à la prise d'actions qui excèdent le mandat autorisé par les résolutions du Conseil de sécurité", a indiqué le diplomate chinois, lors d'un débat ouvert du Conseil de sécurité sur la protection des civils dans les affrontements armés.

"Dans la mise en oeuvre des résolutions du Conseil de sécurité, il faut s'efforcer d'éviter, autant que faire se peut, les pertes en vies humaines parmi les civils", a-t-il ajouté.

La résolution 1970, adoptée en février dernier par le Conseil de sécurité, impose un embargo sur les armes à l'encontre de la Libye et inflige des sanctions contre les membres du clan du dirigeant libyen Mouammar Khadafi. La résolution 1973, quant à elle, adoptée en mars dernier, autorise l'imposition d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

Le représentant chinois a dit que la Chine avait exprimé sa profonde préoccupation concernant la sécurité des civils et de leurs biens, le plus souvent affectés et menacés, durant les conflits militaires et qu'elle condamnait les actes de violence visant délibérément les civils.

La protection des civils dans les affrontements armés doit strictement respecter les objectifs et les principes définis par la Charte des Nations unies. "En premier lieu, la responsabilité de protéger les civils doit être liée au gouvernement du pays concerné", a estimé l'ambassadeur chinois à l'ONU.

"La communauté internationale et les organisations étrangères peuvent fournir une assistance constructive, mais elles doivent aussi souscrire aux principes d'objectivité et de neutralité tout en respectant pleinement la souveraineté, l'indépendance, l'unité et l'intégrité territoriale du pays concerné", a noté Li Baodong.

"Il ne doit pas y avoir de tentative de changement du régime ou d'implication dans une guerre civile d'un pays par une partie, au nom de la protection des civils", a-t-il souligné.

Pour atteindre l'objectif qui est de protéger les civils dans les conflits militaires, on doit s'attacher davantage à la prévention et à la solution des conflits. Dans les régions en proie aux conflits, le Conseil de sécurité doit appeler avant tout les parties concernées à cesser les hostilités et à parvenir à un cessez-le-feu.

"C'est par des solutions politiques, à travers le dialogue et les négociations, qu'on arrive à réduire les victimes civiles", a ajouté le diplomate chinois, soulignant que les moyens militaires ne sont pas une réponse adéquates au règlement des problèmes.

Li Baodong a également indiqué que le déploiement des opérations de maintien de la paix de l'ONU ne suffisait pas en soi pour résoudre le problème relatif à la protection des civils. En autorisant les opérations de maintien de la paix de l'ONU, il faut prendre pleinement en considération la situation spécifique du pays concerné et la compétence de l'ONU.

"La mission de maintien de la paix des Nations unies doit éviter de prendre parti dans les disputes politiques locales ou de devenir même une partie du conflit", a martelé le représentant chinois.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La gare de Shanghai et Eastern Airlines vont lancer des services de transport combiné air-rail
Wen Jiabao exhorte les fonctionnaires à mieux utiliser leur pouvoir et à servir le peuple sans réserve
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale