Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 30.05.2011 08h13
Le PM chinois évoque le développement scientifique et technologique du pays

La Chine doit développer une forte puissance dans les domaines de la science et de la technologie et former un grand nombre de talents, afin que le pays soit assez fort pour se distinguer entre toutes les nationalités mondiales.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao, également membre du Bureau politique du Comité permanent du Comité central du Parti communiste chinois, a fait cette remarque samedi à Beijing lors de son allocution lors d'une session plénière du congrès national de l'Association pour la science et la technologie de Chine (ASTC).

"La Chine ne peut pas progresser sans développer sa science et sa technologie", a insisté M. Wen. "Le futur de la Chine est lié à son développement scientifique et technologique".

Dans son discours, le Premier ministre chinois a souligné l'urgence de la démarche qui consiste à accélérer le développement scientifique et technologique, une mission stratégique importante pour réaliser le 12e Plan quinquennal du pays. Il est en effet impératif pour M. Wen que la Chine participe à la compétition internationale et qu'elle s'efforce de prendre l'avantage.

La Chine va installer une série de centres de recherche travaillant sur des sujets multiples et interactifs. Ces centres -basés sur des institutions nationales de recherche de haut niveau et sur des universités consacrées à la recherche- soutiendront et formeront un grand nombre de talents, selon M. Wen.

La session était présidée par Han Qide, le vice-président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale à la tête de la présidence du congrès de l'ASTC.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)