Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 01.06.2011 08h28
La Chine appelle à la reprise du dialogue entre la RPDC et la République de Corée

La Chine a appelé mardi la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et la République de Corée à poursuivre leur dialogue dans le but de maintenir la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne.

" Nous souhaitons que les parties concernées poursuivent le dialogue afin de résoudre leurs différends à travers des consultations", a annoncé, lors d'une conférence de presse, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Jiang Yu, en réponse à une question sur la récente déclaration faite par la RPDC .

La RPDC a publié une déclaration lundi, annonçant qu'elle ne passera jamais d'accord avec le président de la République de Corée, Lee Myung-bak, et son gouvernement, reprochant à Séoul de forger de fausses accusations envers la RPDC et de miner ses efforts de réconciliation.

Lors de la conférence de presse, Jiang Yu a indiqué que la situation globale dans la péninsule s'est améliorée cette année en raison des efforts conjoints de toutes les parties.

" Il est dans l'intérêt de toutes les parties de réaliser la dénucléarisation de la péninsule coréenne et de maintenir la paix dans le nord-est de l'Asie", a annoncé Jiang Yu.

Jiang Yu a proposé à toutes les parties concernées de travailler ensemble et de faire preuve de souplesse. Elle a également appelé à la reprise des pourparlers à six " le plus rapidement possible ".

Lancés en 2003, les pourparlers à six sur la dénucléarisation regroupent la Chine, la RPDC, les Etats-Unis, la République de Corée, le Japon et la Russie. Ils ont été suspendus depuis décembre 2008.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Roland-Garros 2011 : Li Na qualifiée pour les quarts de finale entre dans l'histoire du tennis chinois
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
La Chine le Japon et la Corée du Sud progressent lentement vers un accord de libre-échange
Plutôt créer un autre FMI que de se disputer le poste de directeur général de l'actuel FMI
De la sur-dépendance envers le Dollar