Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 09.06.2011 09h18
La Chine s'engage à faire un bon début pour sa présidence tournante à l'OCS

La Chine s'est engagée mercredi à faire un bon début pour le développement de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) lorsqu'elle prendra la présidence tournante à la mi-juin.

"Dans le futur, nous resterons en étroit contact avec tous les autres membres afin de concevoir un plan et d'organiser de grands événements. Nous avancerons des idées et initiatives sur la coopération de l'OCS et nous allons promouvoir une coopération pragmatique entre les Etats membres", a déclaré mercredi le ministre assistant chinois des Affaires étrangères Cheng Guoping, lors du Forum Lanting.

Avec le sommet de l'OCS qui aura lieu dans une semaine à Astana, la capitale du Kazakhstan, le Forum Lanting a attiré environ 200 officiels chinois, académiciens, hommes d'affaires et des diplomates étrangers.

Dans son discours intitulé "Les grandes perspectives de l'OCS", M. Cheng a estimé que le prochain sommet d'Astana serait un événement historique, qui commémorera le 10ème anniversaire de l'OCS et qui permet de connecter le passé avec le futur.

Fondée en 2001 à Shanghai, cette organisation régionale regroupe la Chine, la Russsie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan.

La Chine va assurer la présidence tournante de l'OCS à partir de juin 2011 à mai 2012, après le sommet d'Astana.

Selon M. Cheng, les situations internationale et régionale sont beaucoup plus complexes qu'il y a dix ans, car l'OCS fait aujourd'hui face à une tâche plus ardue qui est de consolider la sécurité régionale et de promouvoir le développement commun.

Il a proposé que l'OCS continue à consolider la confiance politique mutuelle et sa capacité de se confronter à différents défis.

M. Cheng a appelé l'organisation à approfondir la coopération en matière de sécurité et à renforcer sa compétence à résister aux réelles menaces.

L'OCS doit faire avancer la coopération pragmatique et être capable d'un développement durable à tous les niveaux, a poursuivi M. Cheng.

Il a également proposé davantage d'échanges culturels entre les peuples afin de développer l'amitié traditionnelle pour les générations futures.

Initié par le ministère chinois des Affaires étrangères en décembre 2010, le Forum Lanting constitue une plate-forme pour les officiels, académiciens et groupes sociaux de la Chine afin de discuter des questions internationales et de la politique étrangère de la Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 2e satellite d'observation lunaire chinois Chang'e-2 pénètre dans l'espace extérieur
Le Conseil des affaires d'Etat appelle à augmenter les dépenses dans l'éducation et à un développement sain du secteur logistique
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?