Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 10.06.2011 09h00
N'ayez pas peur de l'armée chinoise !

Je ne vais sans doute pas me faire que des amis en disant cela, à une époque où il est de bon ton en Occident, et en Asie de l'Est aussi, de s'inquiéter, voire de dénoncer, la modernisation et le renforcement de l'armée chinoise. Pas tout le monde, cependant. Les critiques viennent en premier lieu des Etats-Unis, de loin première puissance militaire mondiale, depuis longtemps et pour longtemps encore sans doute, et qui eux ne se gênent pas pour avoir un budget militaire colossal et intervenir partout où bon leur semble dans le monde, pour des raisons économiques et/ou dites de sécurité sans que cela leur paraisse le moins anormal du monde. Il est évident que dans le cas des Etats-Unis, ces critiques viennent du fait, non pas qu'ils craignent une quelconque menace chinoise sur le plan militaire (j'y reviendrai plus loin), mais bien plutôt qu'une Chine possédant une armée puissante et moderne constituerait une gêne pour leur volonté de domination du monde, et en particulier en Asie de l'Est. Les Etats-Unis sont ainsi faits, et ce n'est pas nouveau, qu'ils ne supportent pas qu'un pays quel qu'il soit ose contester leur supériorité, quand bien même pour la Chine ce réarmement n'a t-il qu'un but purement défensif. Mais certains des voisins de la Chine aussi voient cette montée en puissance d'un oeil inquiet, à commencer bien sûr par le Japon, longtemps ennemi héréditaire de la Chine et dont le comportement véritablement barbaresque dans un passé pas si lointain que ça a laissé des traces durables. Soit dit en passant, bien que l'armée japonaise soit théoriquement (et légalement) une armée destinée à la seule défense de l'archipel, son budget est, selon l'avis de nombreux experts, particulièrement élevé, et elle est sans nul doute la plus puissante et la plus moderne de l'Asie de l'Est... après cela, l'Empire du Soleil Levant a beau jeu aussi de s'offusquer des efforts de la Chine pour mieux assurer sa sécurité ! Belle leçon d'hypocrisie de la part de ces deux pays, à vrai dire... sans parler d'autres pays, comme le Vietnam et les Philippines, qui ne cessent de chercher noise à la Chine en Mer de Chine Méridionale. Bref, que l'armée chinoise se modernise pour faire face à ces menaces, quelle que soit leur importance, est parfaitement compréhensible. Et nécessaire, n'en déplaise à certains.

Mais soyons sérieux un instant, voulez-vous ? En quoi le fait que l'armée chinoise se modernise constitue t-il une menace pour la paix régionale et mondiale ? Et au nom de quoi n'aurait-elle pas le droit de se moderniser, dites-moi ? Moderniser son armée est le droit le plus légitime de tout Etat quel qu'il soit, et que cela plaise ou non aux Etats-Unis ou à d'autres. Et la Chine a t-elle envahi, bombardé le moindre pays étranger, massé des troupes aux frontières ? Pas que je sache...

Ce qui fait beaucoup parler ces derniers temps, ce sont surtout les premiers vols du J-20, premier avion furtif chinois, et la construction du premier porte-avions chinois, dont on ne sait toujours pas, soit dit en passant, quand il entrera en service, à supposer même que ce soit jamais le cas un jour. Ah, voilà enfin des preuves des intentions de la Chine, du sensationnel ! Trêve de plaisanteries...

Malgré toutes les incertitudes concernant ce bâtiment, la construction d'un porte-avions par la Chine inquiète, alors même que de nombreux pays dans le monde en possèdent, y compris en Asie, comme l'Inde et la Thaïlande (quand bien même ces bâtiments sont d'une efficacité sujette à caution). Et cela ne dérange personne, alors pourquoi cela dérangerait-il que la Chine en possède aussi à son tour ? Nul doute que cette façon de faire, du genre « deux poids deux mesures » ne soit dénuée de quelque arrière-pensée pas très avouable...

Mais de toute façon, comme le disent régulièrement les responsables militaires chinois, d'une part la stratégie militaire de la Chine est purement défensive, et il n'y a aucune raison de ne pas les croire, et d'autre part, malgré une modernisation accélérée, les armées chinoises restent encore très en retard techniquement sur les grandes armées occidentales. Les responsables chinois le reconnaissent eux-mêmes. Pas de quoi s'inquiéter outre mesure, donc. Vous en doutez ? Alors voici simplement deux exemples, qui je l'espère vous convaincront de la véracité des dires des responsables chinois.

Tout le monde connaît en Chine le dernier chasseur mis en service par l'Armée Populaire de Libération, le J-10, qui fait la fierté de tous les Chinois et a surpris beaucoup de monde. A raison, mais... d'une part son moteur est de fabrication russe, la Chine ne maîtrisant pas encore vraiment ces techniques, et d'autre part son radar actuel aurait une génération de retard sur les meilleurs radars occidentaux, et son système de guidage est encore tributaire des réseaux de type américain GPS ou leur équivalent russe, en attendant que le système Beidou puisse prendre la relève de manière efficace. Le meilleur chasseur chinois actuel, tant pour sa fabrication que pour son utilisation, dépend donc beaucoup de technologies étrangères. Dois-je en dire davantage ? Quant au J-20, d'ici sa mise en service, il ne fait guère de doute que les Etats-Unis auront pris encore plusieurs longueurs d'avance...

Le porte-avions ? Tout le monde sait que c'est à la base un ancien porte-avions ukrainien qui a été racheté, et en piteux état soit dit en passant. Même avec les meilleurs efforts du monde, on peut douter qu'il soit vraiment pleinement efficace si jamais il est mis en service, sans compter que d'une part, la marine chinoise ne possède aucune expérience en matière de porte-avions, et que donc ce navire servira probablement surtout de banc d'essai pour acquérir l'expérience nécessaire, et que les avions pouvant l'équiper, une fois encore sont de fabrication étrangère (russe en l'occurrence) et bien inférieurs aux appareils mis en oeuvre par les deux seuls pays au monde disposant de véritables porte-avions dignes de ce nom à l'heure actuelle, les Etats-Unis et la France. Enfin, qui dit porte-avions dit aussi flotte d'accompagnement, sans quoi un navire de ce genre n'est qu'un joujou coûteux et d'une grande vulnérabilité. Et la Chine est loin de posséder ces bâtiments à l'heure actuelle.

Mais la Chine se doit tout de même d'en posséder, ne serait-ce que pour assurer sa propre sécurité et ses intérêts en Asie de l'Est, face aux menaces grandissantes ; de toute façon la Chine n'est pas ce qu'on appelle dans le jargon militaire une « blue water navy » (c'est à dire une marine capable de projeter des forces et d'intervenir un peu partout dans le monde) et elle n'en a sans doute pas la vocation ; à l'heure actuelle seuls les Etats-Unis (bien entendu...), la France et le Royaume-Uni en font réellement partie, avec la Russie, mais dont la marine n'est plus que l'ombre de ce qu'elle fut autrefois.

Avez-vous remarqué comme le nom des Etats-Unis est revenu souvent dans mon discours ? Ce n'est pas un hasard... car les critiques contre la modernisation de l'armée chinoise viennent essentiellement de ce pays, qui ont aussi le front de critiquer les dépenses militaires de la Chine alors même que leur propre budget militaire est supérieur à la somme de tous les budgets militaires du monde... et cela ne les dérange pas le moins du monde ! Mais que la Chine cherche à moderniser ses forces armées et à assurer sa défense dans un monde tous les jours plus dangereux, et dans lequel les Etats-Unis ne sont pas sans porter une certaine responsabilité, voilà qui les dérange, car cela aurait aussi pour conséquence de remettre en question leur volonté de domination sur la région. Insupportable aux yeux des Etats-Unis... pas la peine d'en dire davantage, je pense que, tout comme moi, vous avez compris les raisons réelles des « inquiétudes » américaines. Que la Chine ne se laisse pas intimider et fasse ce qui relève de sa souveraineté et de sa sécurité, et ne se préoccupe pas des « inquiétudes » non dénuées de mauvaises intentions de certains pays !

Pour finir, je voudrais tout de même donner mon point de vue d'Occidental vivant en Chine sur l'armée chinoise, et me montrer un peu critique, de lancer une petite pique, si vous me le permettez... je trouve personnellement que l'armée chinoise donne trop souvent d'elle une image assez négative. Je vous explique...

Pour un Français, comme moi, qui a fait, comme tant d'autres avant, son service militaire et qui vient d'un pays au passé militaire très ancien et pétri de traditions, la vue de l'armée chinoise actuelle laisse un peu perplexe. Entendons-nous bien, je ne remets nullement en question la valeur et le patriotisme des soldats chinois, dont les instructeurs occidentaux qui ont pu les former à diverses époques ont été unanimes pour dire que le soldat chinois, bien formé et bien traité, est un excellent combattant (et les exemples historiques, de la Guerre des Boxers à la Guerre de Résistance contre le Japon ne manquent pas). Non, ce n'est pas cela. Mais, personnellement, je trouve curieux, par exemple, que l'armée chinoise se livre à des activités autres que purement militaires (commerciales, notamment), chose quasi-impensable en Occident. Je trouve aussi que le fait de voir de façon récurrente à la télévision des chanteurs d'un certain âge et à l'abondante chevelure permanentée, ou encore des artistes féminines comme Han Hong, cette sublime chanteuse, en uniforme, nuit aussi quelque peu à la crédibilité des forces armées chinoises. Un militaire est un militaire, pas un chanteur à succès ou un homme d'affaires avisé. Tout comme de voir régulièrement des soldats en quartier libre déambuler en uniforme dans les magasins (c'est leur droit le plus absolu), mais dans une tenue parfois négligée, souvent sans couvre-chef, ou, par exemple, portant avec leur uniforme des chaussures absolument pas réglementaires, comme des baskets, seul le fait qu'ils portent des insignes vous permettant de ne pas douter de leur statut. Cela ne choque pas mes amis chinois, qui estiment que ces jeunes pensent d'abord à leur confort et que c'est bien naturel, mais moi si.

Pour tout vous dire, ces soldats me donnent l'impression fâcheuse d'être soldats parce que c'est un métier sûr et tranquille, oubliant que porter un uniforme est une fierté et un honneur, car celui qui le porte est un représentant de son pays et de sa défense, ce qui n'est pas rien, et les voir ainsi me fait de la peine pour la Chine. En France, ce genre de comportement, de dégaine, vous vaudrait illico une punition, pour atteinte à l'image de l'armée, donc de la Nation. De toute façon, jamais vous ne pourriez sortir d'une enceinte militaire ainsi attifé. Pour moi, ce sont ce qu'on appelle des bidasses. Pas des soldats, du moins en apparence.
Nul besoin de vous dire que je vois donc d'un autre oeil, nettement plus favorable et admiratif, les jeunes gendarmes qui gardent de jour comme de nuit les entrées du Quotidien du Peuple. Hiver comme été, sous le soleil de plomb comme sous la neige, qu'ils soient en tenue de service pour la garde ou en tenue de travail pour l'exercice, leur allure est elle immanquablement impeccable, de la tête aux pieds. Comme j'aimerais qu'il en soi de même pour tous les autres membres des forces armées de ce grand pays qu'est la Chine ! Pour que l'armée chinoise, dont le monde ne doit pas avoir peur, attire au moins le respect des étrangers...

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Conseil des affaires d'Etat appelle à augmenter les dépenses dans l'éducation et à un développement sain du secteur logistique
La Chine s'engage à promouvoir la coopération sino-cubaine (Xi Jinping)
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?