Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 20.06.2011 16h56
Le navire chinois d'inspection maritime le plus avancé arrive à Singapour, via la Mer de Chine méridionale

Le 19 juin, le navire chinois d' «inspection maritime 31 », qui suscite une attention générale des médias chinois et étrangers, est arrivé au port de Singapour.

Selon un reportage du Quotidien du Peuple du 20 juin citant Zhou Min, directeur adjoint de la Section de l'administration de la navigation du Bureau maritime de Chine, le navire, parti le 15 juin, à 11H30 (heure de Beijing), de Zhuhai de la province chinoise du Guangdong, est entré dans le Détroit de Singapour, en passant par la zone maritime est de la province de Hainan, la zone maritime ouest des îles Xisha et la zone maritime des îles Nansha. Il est arrivé au Port de Singapour le 19 juin, à 2H de l'après-midi.

C'est la première visite à l'étranger d'un grand navire d'inspection maritime de 3 000 tonnes organisée par le Bureau maritime de Chine.

Ce navire appartient au Bureau provincial maritime du Guangdong. Il est doté d'équipements de commandement de réaction rapide et du radar de navigation parmi les plus avancés du monde. C'est le premier navire d'inspection maritime de Chine muni d'un système de dépistage photoélectrique, d'une plate-forme pour le décollage et l'atterrissage d'hélicoptères, d'un entrepôt et d'une tour de navigation.

La coque du navire a été construite avec 10 cloisons. Le navire est capable de résister à un vent de force 8, si une quelconque de ces cloisons est percée et envahie d'eau. Grâce à son système de dépistage automatique, le navire peut identifier les caractéristiques d'un navire inconnu, le nom et le numéro d'immatriculation de ce navire et surveiller lui et son environnement tous azimuts.

Le but principal de la visite de ce navire à Singapour est de promouvoir les échanges et la coopération avec le Bureau maritime de Singapour et l'Administration portuaire de Singapour. Les deux parties mèneront des études approfondies sur des points difficiles des conventions et du droit maritime international et sur les problèmes de la coopération maritime qui les concernent.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Recontre entre les présidents chinois et ukrainien
L'approfondissement de la coopération au coeur des discussions entre Hu et Medvedev
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine