Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 28.06.2011 08h52
Séminaire marquant le 40e anniversaire de la première visite d'Henry Kissinger en Chine

Quarante ans après le voyage confidentiel en Chine de l'ancien secrétaire d'Etat américain Henry Kissinger, une centaine de diplomates et universitaires se sont réunis lundi à Beijing, pour participer à un séminaire célébrant cette mission, qui avait ouvert la voie du regain des relations sino-américaines.

"C'est émouvant pour moi d'entrer à nouveau dans ce bâtiment qui fut mon premier logement en Chine", a déclaré lundi matin M. Kissinger en pénétrant dans la maison d'hôtes Diaoyutai.

M. Kissinger avait voyagé en secret en Chine en juillet 1971, dans le but de "rétablir le contact avec un pays au centre de l'histoire de l'Asie, avec lequel les Etats-Unis n'avaient pas eu de contact de haut niveau depuis 20 ans".

La visite de M. Kissinger a jeté les bases pour la visite du président américain Richard Nixon en Chine en 1972, ainsi que pour l'établissement des relations diplomatiques sino-américaines.

"Il y a quarante ans, les dirigeants chinois Mao Zedong et Zhou Enlai ont serré les mains de M. Nixon et M. Kissinger, ouvrant ainsi la voie pour les relations sino-américaines", a rappelé Dai Bingguo, conseiller d'Etat chinois, lors de ce séminaire.

M. Dai a appelé la Chine et les Etats-Unis à s'engager sur une voie permettant à des pays avec différents systèmes, histoires et cultures de coexister pacifiquement et chercher un développement commun.

"Même s'il existe des difficultés dans nos relations, l'esprit qui nous a réuni doit guider nos actions dans l'avenir", a déclaré M. Kissinger.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre chinois appelle au renforcement de la coopération entre les entreprises chinoises et britanniques
La gare de Shanghai et Eastern Airlines vont lancer des services de transport combiné air-rail
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale