Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 15.07.2011 08h15
La Chine a rempli avec conscience les obligations stipulées par les traités internationaux des droits de l'homme (rapport)

La Chine a rempli avec conscience les obligations stipulées par les traités internationaux des droits de l'homme auxquels elle a adhéré, indique le Rapport d'évaluation concernant le Plan d'action national sur les droits de l'homme (2009-2010).

Le pays a préconisé des échanges et une coopération internationale en matière de droits de l'homme, selon ce rapport publié par le Bureau de l'Information du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois).

La Chine soumet, à un moment opportun, des rapports concernant la mise en application de ces conventions aux instances concernées, entreprend un dialogue constructif avec ces dernières, considère pleinement leurs conseils et opinions, tout en adoptant et en appliquant, selon les conditions du pays, ceux qui sont raisonnables et réalisables.

Pendant ces deux années, le gouvernement chinois a rédigé son second rapport concernant l'exécution de la Convention internationale des droits économiques, sociaux et culturels, ses 3e et 4e rapports concernant l'exécution de la Convention internationale des droits de l'enfant (y compris le statut actuel après exécution du Protocole facultatif de la Convention des droits de l'enfant sur la traite des enfants, la prostitution des enfants et les produits pornographiques infantiles), son 1er rapport concernant l'exécution du Protocole facultatif à la Convention internationale des droits de l'enfant concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés, et son 1er rapport concernant l'exécution de la Convention relative aux droits des personnes handicapées. Après avoir recueilli un large panel d'opinions auprès des départements intéressés, des ONG, des institutions académiques et du grand public, le gouvernement chinois a soumis à l'ONU les rapports susmentionnés, précise le rapport.

En 2009, le gouvernement chinois a envoyé une délégation à la conférence d'examen tenue par le Comité pour l'élimination des discriminations raciales sur les thèmes des 10e, 11e, 12e et 13e rapports concernant l'exécution de la Convention internationale relative à l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale. La délégation chinoise y a entrepris un dialogue constructif avec le comité.

Le 28 août, le Comité a approuvé et publié le résultat de l'examen, en appréciant à leur juste valeur les mesures et les accomplissements du gouvernement chinois dans le développement de l'économie des régions peuplées d'ethnies minoritaires, l'assistance aux ethnies avec une population peu nombreuse, et la protection de la culture des ethnies minoritaires, poursuit le rapport.

Le gouvernement chinois, tout en attachant une haute importance à la conclusion du Comité, a soumis à ce dernier, en août 2010, les éléments faisant suite à certains conseils exprimés dans cette conclusion.

La Chine a entrepris une série de réformes législatives et juridiques. La révision de la Loi des avocats et de la Loi sur la compensation d'Etat a été réalisée, ce qui a été favorable à la ratification du Pacte international relatif aux droits civiques et politiques.

Elle participe en profondeur au travail de la 3e Commission de l'Assemblée générale des Nations unies et du Conseil des droits de l'homme des Nations unies. La délégation chinoise a participé, de la 4e jusqu'à la 10e réunions, aux examens du Conseil des droits de l'homme, tout en poussant le Conseil à traiter la question des droits de l'homme d'une manière juste, objective et non sélective, ajoute le rapport.

En février 2009, la Chine a accepté pour la première fois l'examen du Conseil des droits de l'Homme. Au cours de la conférence d'examen, la délégation chinoise a présenté intégralement le développement des droits de l'homme en Chine ainsi que ses défis et objectifs, et a entrepris un dialogue ouvert et honnête avec divers pays.

De nombreux pays ont reconnu le mérite des efforts fournis par la Chine et les progrès obtenus dans le domaine des droits de l'homme; ils ont également apporté de précieux conseils. Avec une attitude sérieuse et une haute conscience de ses responsabilités, la délégation chinoise a étudié consciencieusement les conseils proposés par les divers pays et a adopté 42 conseils réalisables et adaptés à la situation de la Chine.

En juin 2009, la session plénière du Conseil des droits de l'homme a vérifié et approuvé le rapport du groupe de travail sur la Chine, selon le rapport.

Le rapport, composé de 56 pages, souligne que la Chine a accompli tous les objectifs et missions prévus dans le Plan d'action national sur les droits de l'homme (2009-2010).

En avril 2009, le Bureau de l'Information a publié le Plan d'action national sur les droits de l'homme (2009-2010). C'est le premier plan national en la matière élaboré par le gouvernement chinois.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives