Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 21.07.2011 15h49
« Internationaliser » le problème de la Mer de Chine Méridionale, une mauvaise idée

La 44e Rencontre des Ministres des Affaires Etrangères de l'ASEAN à Bali est apparemment devenue un forum sur les récentes disputes sur la Mer de Chine Méridionale. Le 19 juillet, plusieurs pays de l'ASEAN ont appelé à l'adoption d'un code de conduite plus contraignant, basé sur la Déclaration sur la Conduite des Parties en Mer de Chine Méridionale, adoptée par la Chine et les dix membres de l'ASEAN en 2002. ils espèrent ainsi résoudre les conflits territoriaux en Mer de Chine Méridionale avec l'aide des Etats-Unis et du Japon.

En dépit des pressions diplomatiques, la Chine a réitéré à de nombreuses reprises que les conflits sur la Mer de Chine Méridionale devraient être résolus par le biais de négociations directes entre les parties impliquées, en accord avec les faits historiques et les lois internationales reconnues.

C'est un fait, la Chine est partie prenante dans les conflits maritimes avec certains pays de l'ASEAN. Mais la position de la Chine sur le problème de la Mer de Chine Méridionale est claire et constante. Depusi les années 1980, le Gouvernement chinois a toujours adopté une attitude hautement responsable pour exercer une retenue maximale et mettre en avant sa proposition d'« aplanir les différences tout en cherchant le développement conjoint ».

Dans le même temps, les Etats-Unis n'ont eux jamais cessé de chercher à asseoir leur présence dans la Région Asie-Pacifique. Avant la rencontre de Bali, les Etats-Unis avaient lancé un exercice naval conjoint d'une semaine avec le Vietnam, déclenchant la fureur de Beijing. De même, en juillet de l'année dernière, lors de la réunion du Forum Régional des Ministres des Affaires Etrangères de l'ASEAN à Hanoi, la Secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton avait longuement parlé des « intérêts nationaux » des Etats-Unis en Mer de Chine Méridionale.

L'intervention militaire pour résoudre les disputes n'est plus à l'ordre du jour. La Chine pense qu'il est hautement possible de résoudre les conflits en Mer de Chine Méridionale et d'autres problèmes par le biais de moyens pacifiques, comme des discussions bilatérales, sans l'implication de pays extérieurs à la région.

Afin d'assurer une coopération économique harmonieuse entre la Chine et les pays de l'ASEAN, ainsi qu'une paix et une stabilité à long terme dans la région, la priorité essentielle est de calmer le problème de la Mer de Chine Méridionale et d'éviter que les disputes concernées ne s'enveniment. L'histoire a montré que toute action destinée à en rajouter sur les disputes, renforcer les contradictions ou sciemment internationaliser les conflits ne feront qu'aggraver la situation

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le vice-président chinois rencontre de hauts officiers de l'armée, de la police armée et des forces de police au Tibet
Le Tibet célèbre le 60e anniversaire de sa libération pacifique
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux