Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 25.07.2011 13h30
Une Mer de Chine Méridionale pacifique est bénéfique à tous

Les frictions sur la Mer de Chine Méridionale entre la Chine et certains membres de l'ASEAN ont attiré l'attention du monde entier. Comment la Chine et les membres de l'ASEAN pourront-ils résoudre ce problème ? Seront-ils toujours bons amis, voisins et partenaires ?

Lors d'un entretien récent, le Secrétaire général de l'ASEAN Surin Pitsuwan a insisté sur le fait que tant l'ASEAN que la Chine ont trouvé un « sens de l'urgence commune » et qu'elles peuvent, et sauront, gérer leurs différences sur la Mer de Chine Méridionale de façon pacifique. Ses paroles représentent le point de vue de la plupart des membres de l'ASEAN.

Cette année marque le 20e anniversaire des relations de dialogue entre la Chine et l'ASEAN. Cependant, les relations diplomatiques entre la Chine et la plupart des membres de l'ASEAN remontent à bien plus de vingt ans, et ensemble ils ont connu bien des vicissitudes et tribulations, ils ont construit des partenariats stratégiques et établi des liens politiques, économiques et culturels mutuellement bénéfiques.

Bien qu'il y ait eu quelques divergences et revers entre la Chine et certains membres de l'ASEAN dans le passé, ils ont tous su les résoudre correctement par le biais de négociations, grâce à une compréhension mutuelle et des arrangements mutuels. L'histoire montre que ce genre d'approche est efficace pour résoudre les différences, alors qu'internationaliser et régionaliser les frictions ne font que compliquer les problèmes.

Ni la Chine ni les membres de l'ASEAN ne sont heureux de voir la détérioration d'une situation régionale stable et amicale. Résoudre le problème de la Mer de Chine Méridionale nécessite paix et coopération, plutôt que confrontation. Une Mer de Chine Méridionale stable, pacifique et coopérative est bonne pour tous. C'est le principe inébranlable de la Chine ainsi que le souhait commun des membres de l'ASEAN.

La Déclaration sur la Conduite des Parties en Mer de Chine Méridionale, signée par la Chine et les membres de l'ASEAN en 2002 est un document politique important qui représente la volonté politique de toutes les parties de maintenir la stabilité de la Mer de Chine Méridionale et de renforcer la confiance et la coopération mutuelles. Bien que les efforts conjoints de la Chine et des membres de l'ASEAN pour mettre en oeuvre cette déclaration aient rencontré certains problèmes, toutes les parties luttent pour construire un consensus et réduire les différences, et avancer dans la même direction. Nous sommes heureux de voir que des progrès ont été faits dans l'application de la Déclaration sur la Conduite des Parties par la Chine et l'ASEAN.

La clé de l'application réussie de l'accord de la Déclaration sur la Conduite des Parties est une coopération pragmatique. Ce n'est que par le biais d'une coopération progressive que l'on pourra arriver à la confiance mutuelle et à une solution gagnant-gagnant qui seront bénéfiques pour toutes les parties.

La Mer de Chine Méridionale un espace de coopération énorme. Dans le cadre de la Déclaration sur la Conduite des Parties, la Chine et les membres de l'ASEAN sont arrivés à un vaste consensus sur la recherche marine, la protection de l'environnement, les recherches et secours en mer et la sécurité de navigation. Mettre ces programmes en oeuvre bénéficiera à tout le monde.

Comme Surin Pitsuwan l'a dit fort justement, la stabilité en Asie de l'Est est d'une grande signification dans le maintien de la prospérité économique, de la paix et de la sécurité au niveau mondial. Préserver la stabilité de la Mer de Chine Méridionale bénéficiera à toutes les parties. Des efforts constants de mise en oeuvre de la Déclaration sur la Conduite des Parties seront la preuve que la Chine et les membres de l'ASEAN seront capables de résoudre leurs différences pacifiquement et pourront maintenir l'harmonie et la stabilité régionales.

La Chine et les nations de l'ASEAN sont arrivées à un consensus important à Bali le 20 juillet sur l'application de la Déclaration sur la Conduite des Parties, posant des bases solides pour une coopération pratique dans ce domaine. L'année prochaine marquera le 10e anniversaire de cette Déclaration et nous croyons fermement qu'avec elle, la région aura un avenir brillant ainsi qu'une garantie solide de paix et de stabilité.

L'auteur, Tan Ya, est un universitaire spécialisé en relations internationales à Beijing.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La "force de dissuasion de l'Internet" est un jeu dangereux
La Chine s'engage à renforcer la coopération avec le Cameroun
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux