Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 15.08.2011 13h54
Quelles explications les Etats-Unis veulent-ils obtenir sur le porte-avions chinois ?

Le porte-avions chinois est devenu un sujet de discussion principal au cours de la conférence de presse régulière du Département d'Etat américain tenue le 10 août. Il y avait 3 mots clé dans les questions et réponses de cette conférence de presse présidée par la porte-parole Victoria Nuland.

D'abord, la « préoccupation ». Cette préoccupation a été suscitée par la mise à l'eau du porte-avions chinois effectuée le 10 août. Madame Nuland a dit que depuis toujours, les Etats-Unis portent une grande attention au développement du porte-avions chinois. « Ce n'est qu'une partie de la préoccupation des Etats-Unis qui estiment que la Chine, à une plus grande échelle, n'est pas aussi transparente que certains autres pays », a dit la porte-parole.

Quand Madame Nuland a exprimé la « préoccupation » de la partie américaine, elle n'a pas soufflé mot sur la préoccupation de la Chine. La Chine possède 18 000 km de côte. La sécurité de l'Etat, la souveraineté de ses eaux territoriales et ses droits et intérêts maritimes sont, pour les forces armées chinoises, autant de grandes préoccupations. Parmi les 5 pays permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU, seule la Chine n'avait pas de porte-avions. Et les Etats-Unis possèdent plus de la moitié du nombre total des porte-avions du monde entier. La Chine a le droit de développer le porte-avions. Mais les débuts de son porte-avions en mer ont déjà fait l'objet de « préoccupation ». N'est-ce pas que c'est une logique hégémonique ? Au cours des 10 dernières années écoulées, l'augmentation des dépenses militaires américaines a été plus rapide que l'augmentation des dépenses militaires chinoises et le budget du Pentagone s'est élevé à plus de 600 milliards de dollars. Sans doute, les Etats-Unis possèdent une supériorité absolue dans ce sens. Pourquoi se montrent-ils encore si préoccupés de la politique chinoise des équipements ?

Ensuite, la « transparence ». Madame Nuland a dit à plusieurs reprises que les Etats-Unis estiment toujours que le développement des forces militaires chinoises manque de transparence et que la Chine est moins transparente que les Etats-Unis dans ce domaine. Ces dernières années, la Chine a exposé de manière systématique, sous forme de livre blanc sur la défense nationale, la situation de la sécurité, la politique chinoise sur la défense nationale, la modernisation de l'armée populaire de Libération, l'application des forces armées, l'édification des forces de réserve, le système légal militaire, l'industrie, la science et la technologie de la défense nationale, la mise en place de la confiance mutuelle sur le plan militaire, ainsi que le contrôle des armes et le désarmement. Cela lui a valu un éloge général. L'attaché militaire de l'Ambassade du Canada en Chine a dit que « sans doute, la Chine fait des efforts pour augmenter la transparence militaire ». Le 27 juillet, le porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, a annoncé la nouvelle sur le premier porte-avions chinois. En ce faisant, la Chine a fait un pas actif vers l'augmentation de la transparence militaire entre grands pays dans la région du Pacifique. Je ne puis m'empêcher de demander : Est-ce que le porte-avions américain avait informé de « manière transparente » la partie chinoise qu'il naviguait dans les eaux du littoral chinois et que ses avions de reconnaissance ont volé à basse altitude dans des régions littorales chinoise ?

Le troisième mot clé, c'est l'explication. Selon Madame Nuland, les Etats-Unis espèrent que la Chine donnera des explications sur les besoins de la Chine en porte-avions et après, les Etats-Unis espèrent que la Chine fera des explications officielles sur ce porte-avions. Le porte-parole chinois a dit déjà que la Chine a reconstruit un porte-avions désuet à des fins de recherche scientifique et d'entraînement. La Chine fait la recherche sur le développement du porte-avions dans le but d'augmenter sa capacité de sauvegarder la sécurité de l'Etat et de maintenir la paix. La Chine s'engage fermement dans la voie de développement pacifique. La politique chinoise de la défense nationale ne changera pas et la stratégie chinoise concernant la défense des eaux du littoral ne changera pas. Ces explications sont nettes et explicites. Qu'est-ce que les Etats-Unis veulent-ils encore ? Quelles « explications officielles » désirent-ils encore obtenir ?

(L'auteur est le correspondant en chef du Bureau du Quotidien du Peuple en Amérique du Nord)

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine alloue annuellement 2 milliards de yuans pour protéger l'écosystème de la steppe au Tibet
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale