Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.08.2011 13h13
La coopération sino-américaine porte sur l'argent, non sur les armes

Le 21 août, à 10H30, le Vice-Président américain Joe Biden a fait une conférence sur les relations sino-américaines à l'Université du Sichuan, Chengdu. Il a rassuré la Chine sur la sécurité des investissements chinois et des obligations américaines détenues par la Chine. « Sur le remboursement de la dette, les Etats-Unis n'ont jamais eu et n'auront jamais de problème de défaut.»

Chengdu est une étape importante de la visite de M.Biden en Chine. Si M. Biden a choisi de visiter cette ville, d'une part, c'est qu'il tenait à exprimer sa sollicitude et sa sympathie aux sinistrés du tremblement de terre exceptionnel du 12 mai 2008 et voulait s'informer de la reconstruction des régions sinistrées ; d'autre part, du fait que les villes des 2e et 3e plans de la Chine connaissent à l'heure actuelle un nouveau développement et ont besoin de grandes quantités de capitaux étrangers, M.Biden souhaitait en savoir plus sur l'économie chinoise dans d'autres villes que Beijing, a estimé Zhu Feng, professeur de l'Institut d'Etudes sur les Relations internationales rattaché à l'Université de Beijing.

Selon M.Biden, la crise de la dette américaine n'est pas une crise économique réelle. Pour faire disparaître l'inquiétude de la Chine et d'autres pays créanciers, Il a qualifié la crise de divergence politique à l'intérieur des Etats-Unis. Au cours de la conférence, il a laissé entendre que du fait de divergences de vues entre les Républicains et les Démocrates, ainsi qu'avec le Tea Party, la motion n'a pas été adoptée sans à –coups. Mais les obligations américaines elles-mêmes sont sûres.

Le Vice-Président américain a indiqué que la Chine détient d'importantes quantités d'obligations américaines. Mais pour les Etats-Unis, 85% des bons du trésor américains sont détenus par les citoyens américains. La Chine possède 8% des obligations américaines et 1% des actifs financiers américains. « Les Etats-Unis n'ont jamais eu et n'auront jamais de problèmes de défaut sur le remboursement de la dette ». Il a réaffirmé que les biens chinois aux Etats-Unis seront protégés.

En ce qui concerne la dette américaine, le professeur Zhu Feng a dit aussi que « les Etats-Unis n'auront pas de problème de défaut. A l'heure actuelle, les inquiétudes sur les risques de défaut américains sont superflues. Il n'y a pas de problèmes pour la capacité des Etats-Unis à rembourser les dettes. Selon le cours mondial, les obligations américaines sont encore appréciées et l'ardeur d'achat des obligations américaines n'a pas diminué. Du point de vue théorique, il y a des risques à acheter des obligations américaines. Mais dans la pratique, les problèmes de défaut ne sont quasiment pas possibles.

Selon l'analyse du professeur Zhu Feng, la visite du Vice-Président Biden a attiré une grande attention de la Chine, parce que cette visite a renforcé la confiance dans les perspectives d'avenir de l'économie américaine et dans la coopération économique entre les deux pays. C'est pourquoi du point de vue économique, c'est une visite réussie qui a promu la coopération financière et a diffusé des signes positifs sur l'économie mondiale.

Le problème de vente d'armes à Taiwan, qui a suscité un vif débat au sein de l'opinion publique mondiale, n'a pas été expressément abordé cette fois-ci. Il y a un certain temps, Hillary Clinton, Secrétaire d'Etat américaine, a dit explicitement que la liste de la nouvelle vente d'armes à Taiwan serait annoncée avant le premier octobre. Cependant, avant la visite du Vice-Président Biden en Chine, des médias américains ont rapporté que les Etats-Unis avaient déjà refusé la demande de Taiwan pour l'achat d'avions de combat F16. Ce qui a été considéré comme une attitude active exprimée par la partie américaine pour la visite du Vice-Président Biden. Le professeur Zhu Feng a dit que la vente d'armes à Taiwan « cause toujours des ennuis » aux relations sino-américaines. Cette fois-ci, le Vice-Président Biden a évité de parler de ce problème, reflétant aussi la ferme attitude des Etats-Unis sur ce problème.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis s'engagent à établir des relations étroites, permanentes et amicales avec la Chine (Joseph Biden)
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale