Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 23.08.2011 16h41
De quoi Nicolas Sarkozy et Hu Jintao discuteront-ils lors de leur rencontre le 25 août ?

Selon une information du 22 août de la Hong Kong China News Agency, le président français Nicolas Sarkozy effectuera une visite en Chine le 25 août, où il rencontrera le président chinois Hu Jintao. Selon certains experts, la raison de cette courte visite est que la France souhaite avoir des discussions avec les pays membres avant le sommet car elle assure la présidence tournante du G20 et G7, et les discussions pourraient porter sur la crise du marché financier européen.

Selon la Hong Kong China News Agency qui cite des informations de Reuters et de la BBC, M. Sarkozy fera escale à Beijing sur sa route pour la Nouvelle-Calédonie, dans le sud de l'Océan Pacifique. Le 25 août au soir, Hu Jintao dînera avec M.Sarkozy, et ce dernier ne passera pas la nuit à Beijing.

Lors d'un entretien accordé aux journalistes de la Hong Kong China News Agency, M. Feng Zhongping, directeur du département de l'Europe de l'institut de recherches des relations internationales modernes de Chine, a souligné que Nicolas Sarkozy devrait discuter avec Hu Jintao de la crise de la dette américaine et européenne et de la concertation du marché financier mondial. Selon M. Shi Yinhong, professeur à l'institut des relations internationales de l'Université du Peuple, la crise financière de l'Europe se trouve à un moment critique. Bien que la situation de la France et de l'Allemagne soit relativement bonne, il est difficile pour elles de prendre en charge tous les problèmes. Lors de sa visite en Chine, M. Sarkozy devrait discuter avec la Chine des nouvelles mesures de réajustement concernées.

Selon la Hong Kong China News Agency, face à la crise financière et à la crise de la dette de l'Europe, Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel ont proposé la mise en place d'un impôt sur les sociétés, ce qui a provoqué des controverses dans le monde entier. Selon les suppositions de la presse, l'Allemagne et la France pourraient ne pas parvenir à un accord sur un plan si complexe. La visite en Chine de Nicolas Sarkozy aurait pour but de solliciter l'avis de la Chine.

D'autre part, selon certains analystes, les visites fréquentes de Nicolas Sarkozy sont dues au rôle de président tournant du G20 et du G7 de la France. Le président français devrait communiquer avec les pays membres pour assurer la réussite du sommet de l'avenir.

Selon M. Feng Zhongping, il s'agit de la 6e visite de Nicolas Sarkozy en Chine depuis son entrée en fonction de président. Cela prouve que la France accorde une grande importance à la Chine. De plus, une visite provisoire est caractéristique de Nicolas Sarkozy. En mars dernier, le président français avait déjà effectué une visite informelle et rencontré Hu Jintao à l'occasion du séminaire sur la réforme monétaire internationale du G20.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao appelle à former des cadres compétents
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains