Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 02.09.2011 09h04
La Chine et les Philippines s'engagent à résoudre leurs différends à travers des consultations

Les dirigeants chinois et philippins ont convenu de traiter de manière appropriée leurs différends dans les relations bilatérales à travers des consultations et de stimuler les liens bilatéraux.

Ce consensus a été obtenu au cours des entretiens respectifs entre le président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois) Wu Bangguo, le Premier ministre chinois Wen Jiabao et le président philippin Benigno Aquino III, actuellement en visite en Chine.

"L'APN est prête à travailler étroitement avec la partie philippine pour mettre en oeuvre le consensus atteint par les chefs d'Etat des deux pays, à renforcer la confiance politique mutuelle, à résoudre les différends de manière appropriée et à porter nos relations à un nouveau niveau", a déclaré M.Wu, lors de sa rencontre avec le président philippin.

M. Aquino a indiqué pour sa part que malgré les différends existant entre les deux pays, ceux-ci ne déterminaient pas l'essence des relations bilatérales et que les Philippines étaient disposées à résoudre les différends avec la Chine à travers des consultations.

Il s'agit de la première visite d'Etat en Chine de M. Aquino depuis sa prise de fonction en juin 2010 et son premier voyage dans un pays extérieur à l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).

M. Aquino a déclaré à M. Wu que sa visite actuelle en Chine visait à bénéficier au peuple des deux pays en consolidant la coopération substantielle et les relations bilatérales.

M. Wu a fait l'éloge de la rencontre entre le président chinois Hu Jintao et M. Aquino mercredi, durant laquelle les deux chefs d'Etat ont atteint un large consensus sur le renforcement des liens bilatéraux, assisté à la signature d'une série de documents importants et planifié le développement dans l'avenir des relations bilatérales.

M. Hu et M. Aquino ont également convenu de renforcer la coopération économique et commerciale en réduisant au maximum l'impact des différends en mer de Chine méridionale.

M. Wu a indiqué que la visite actuelle du président philippin en Chine reflétait la grande importance que les Philippines attachaient à ses relations avec la Chine, espérant que cette visite stimule les relations de coopération stratégique.

M. Wu a également apprécié les réalisations des relations bilatérales depuis l'établissement des relations diplomatiques bilatérales il y a 36 ans, évoquant les fréquentes visites de haut niveau, la coopération remarquable dans divers domaines, les échanges culturels dynamiques et la bonne coordination dans les affaires internationales.

Concernant les échanges parlementaires, M. Wu a déclaré qu'ils jouaient un rôle irremplaçable dans la promotion de la compréhension et de la coopération, dans l'approfondissement de la confiance et la dissipation des préoccupations. Wu Bangguo s'est engagé à faire progresser les échanges parlementaires entre les deux pays.

M. Aquino est arrivé mardi soir à Beijing pour une visite d'Etat de cinq jours. Hormis Beijing, il devrait se rendre en visite à Shanghai et dans la province du Fujian (est).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Où va la confiance des Chinois ?
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient
Le dilemme du développement du Japon