Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 21.09.2011 13h26
La Chine et l'Afrique, un nouveau partenariat pour le développement

La Banque africaine de Développement (BAD) vient de publier mardi un nouveau livre intitulé La Chine et l'Afrique, un nouveau partenariat pour le développement.

Ce nouveau livre constitue le résultat des travaux menés dans le cadre du projet "la Chine en Afrique" de la BAD. Il rassemble les contributions de quelques-uns des plus grands spécialistes des relations sino-africaines.

La nouvelle publication de la BAD met en question les potentiels de partenariat entre la Chine et l'Afrique, tout en mettant sous la loupe ces relations sino-africaines ainsi que les opportunités pour les deux parties et les défis qu'elles soulèvent.

"La présence grandissante de la Chine en Afrique s'explique par la puissance économique et politique croissante de ce pays sur la scène mondiale, ainsi que par l'intérêt de la Chine porte pour le secteur des ressources naturelles de certains pays d'Afrique dans le but d'alimenter son expansion économique", selon le vice- président et économiste en chef de la BAD, Mthuli Ncube.

Confirmant l'ampleur du commerce entre l'Afrique et la Chine, la BAD a indiqué qu'en 2009, les flux commerciaux ont atteint 93 milliards de dollars, soit 8 fois plus qu'il y a 10 ans.

Pour ce qui est des investissements chinois, la part du lion revient aux industries extractives et aux infrastructures, avec plus de 35 pays africains bénéficient de financements en la matière.

En effet, parmi les facteurs expliquant le statut privilégié de la Chine de partenaire stratégique de l'Afrique, figure la création de zones économiques spéciales exploitées par les Chinois. Ce qui représente "une occasion pour renforcer les capacités manufacturières de nombreux pays africains".

De surcroit, la forte contribution de la Chine ne cache aucunement "l'importance des partenaires au développement traditionnels de l'Afrique, qui continuent d'être les plus grands acteurs dans l'aide publique au développement, les commerces et les investissements", selon la BAD.

A l'occasion de la publication de son nouveau livre, la BAD a fait part de sa volonté de "tirer parti des ressources et du savoir-faire chinois en matière de développement au profit des économies africaines".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine demande aux Etats-Unis de supprimer les droits spéciaux sur les pneus chinois
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses