Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 01.11.2011 13h12
La consolidation de la paix après un conflit doit respecter la souveraineté du pays concerné (Chine)

Le processus de consolidation de la paix, après un conflit, doit respecter la souveraineté nationale du pays concerné, a déclaré lundi un diplomate chinois à New York.

"La consolidation de la paix, dans les pays qui sortent d'un conflit, relève en premier lieu de la responsabilité des pays en question", a indiqué Wang Min, vice-représentant permanent de la Chine auprès des Nations unies, au cours d'un débat public du Conseil de sécurité de l'ONU à ce sujet.

"La communauté internationale se doit de respecter la volonté du pays concerné au cours du processus de consolidation de la paix. Elle doit l'aider à améliorer sa gouvernance et à renforcer le développement et la création de savoir-faire au sein de sa population", a dit M. Wang avant d'ajouter : "Ce processus ne peut passer que par un travail coordonné, intégré, ciblé, un travail tenant compte du contexte local."

M. Wang a indiqué que la consolidation de la paix devait se fixer des priorités claires. Toute stratégie de consolidation de la paix et de développement global doit notamment veiller à assurer stabilité et sécurité au pays, promouvoir la réconciliation politique, et renforcer la démocratie.

Le diplomate chinois a également souligné que les ressources locales devaient être utilisées le plus efficacement possible dans l'effort de consolidation de la paix, et a demandé aux agences de l'ONU et aux organisations régionales concernées de se charger de cette importante mission.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Hu Jintao entame une visite d'Etat en Autriche
Nouvelles principales du 31 octobre
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama
Un hiver froid s'annonce t-il pour l'économie chinoise ?