Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.11.2011 10h16
Commentaire du Quotidien du Peuple sur la sélection des représentants au prochain Congrès du PCC

Le Quotidien du Peuple, organe de presse officiel du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), publiera mardi un commentaire appelant au sérieux dans la sélection des participants au 18e Congrès du parti.

Le commentaire exhorte également à s'assurer que les membres du Parti exercent leurs droits démocratiques et à interdire tout acte illégal durant le processus de cette sélection.

Le PCC se prépare à la tenue du congrès qui doit s'ouvrir au deuxième semestre de l'année prochaine. Un total de 2 270 personnes seront sélectionnées pour représenter les 3,89 millions d'organisations de base du Parti dans le pays, selon cet article.

Une bonne sélection est importante pour garantir la réussite du congrès, écrit le commentaire, ajoutant que les autorités doivent s'assurer que les représentants soient "fermes dans leur croyance idéologique, que leurs positions politiques soient correctes, que leur moralité et leurs comportements soient bons, qu'ils soient excellents dans leur travail et relativement forts dans leurs devoirs de représentants", poursuit l'article.

Ils doivent être également capables de représenter les membres du Parti venus de régions, de professions et de secteurs différents, indique le commentaire. Au moins 32% d'entre eux doivent provenir de milieux "ordinaires", tels que des ouvriers et agriculteurs, selon le commentaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois promet de renforcer les relations avec Brunei
Nouvelles principales du 21 novembre
Les Américains d'origine chinoise qui désirent faire une carrière politique doivent commencer à partir de « grass roots »
Les suggestions de FMI à propos de la Chine ne correspondent pas à la réalité de celle-ci
La coopération est-asiatique après le « retour » des Etats-Unis