Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 01.12.2011 08h32
Un haut dirigeant chinois s'engage à renforcer la coopération avec le Laos dans la lutte contre la pauvreté

Zhou Yongkang, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, s'est engagé mercredi à davantage de coopération avec le Laos afin de réduire la pauvreté et d'améliorer la vie de la population.

M. Zhou s'est exprimé en ce sens lors de sa rencontre avec une délégation du Parti révolutionnaire populaire laotien, le parti au pouvoir dans le pays.

Il a salué la situation actuelle des relations bilatérales, indiquant que la Chine collaborera avec la partie laotienne pour renforcer les échanges et la coordination stratégique et élargir la coopération dans plusieurs secteurs, tels que l'économie, le commerce et les humanités, afin de promouvoir le partenariat stratégique global de coopération.

"Votre délégation est venue pour échanger des expériences sur le développement économique et la lutte contre la pauvreté, un thème d'une grande importance pour les dirigeants chinois qui ont récemment mis au point un plan dans ces domaines pour la décennie à venir", a annoncé M. Zhou.

La délégation laotienne, conduite par le ministre de la Planification et des Investissements Somdy Douangdy, a visité plusieurs projets de lutte contre la pauvreté et de formation aux techniques agricoles dans le Guangxi et à Beijing.

A l'issue de son séjour à Beijing, la délégation se rendra ensuite dans la province du Jiangsu, l'un des moteurs économiques du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine élabore les grandes lignes de réduction de la pauvreté dans les zones rurales pour les dix prochaines années
Nouvelles principales du 30 novembre
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre
L'immolation par le feu vue de la règle fondamentale du bouddhisme
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie