Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 13.12.2011 08h57
Préserver la paix et la stabilité est dans l'intérêt du Soudan et du Soudan du Sud (envoyé chinois)

L'envoyé spécial de la Chine pour les affaires africaines, Liu Guijin, a déclaré que la préservation de la paix et de la stabilité entre le Soudan et le Soudan du Sud était dans l'intérêt des deux pays.

La Chine les encourage à s'en tenir à la voie pacifique dans la résolution de leurs différends, a fait savoir dimanche l'ambassade chinoise à Khartoum.

L'envoyé chinois s'est entretenu samedi à Khartoum avec le premier vice-président soudanais Ali Osman Mohamed Taha. M. Liu Guijin et M. Taha ont échangé leurs points de vue sur la situation actuelle entre le Soudan et le Soudan du Sud.

Selon un communiqué publié par l'ambassade chinoise à Khartoum, M. Liu a annoncé que "le Soudan et le Soudan du Sud sont deux pays voisins et la préservation de la paix et de la stabilité entre les deux pays est dans leur intêret commun".

"La Chine encourage les deux parties à s'en tenir à la voie pacifique, à adopter des procédures actives pour éviter une nouvelle escalade du conflit et à résoudre leurs différends par le dialogue et les négociations", a-t-il ajouté.

"La Chine croit que les dirigeants des deux pays sont capables de résoudre les problèmes actuels", a-t-il souligné.

L'envoyé chinois a de plus exprimé son inquiétude concernant l'escalade du conflit dans les régions frontalières entre le Soudan et le Soudan du Sud, l'échec des négociations pour parvenir à des progrès tangibles et leur différend concernant la question du pétrole.

"La communauté internationale, y compris la Chine, exprime sa préoccupation envers ces évolutions", a dit M. Liu.

Pour sa part, le premier vice-président soudanais Taha a apprécié les efforts déployés par la Chine pour préserver la paix entre le Soudan et le Soudan du Sud : "la Chine est un véritable ami du Soudan", selon le communiqué.

M. Taha a également rappelé que le Soudan reglèra les différends entre les deux pays grâce aux efforts de médiation de la communauté internationale, et espère voir la Chine jouer un rôle positif dans la résolution des questions en suspens.

M. Liu est arrivé à Khartoum jeudi après une visite à Juba, capitale du Soudan du Sud, où il a eu des entretiens similaires avec des dirigeants du Soudan du Sud, tels que le président Salva Kiir Mayardit, le ministre des Affaires étrangères Danial Deng, le ministre de la Coopération internationale Deng Alor et le ministre du Pétrole Stephen Dhieu Dau.

Cette visite de l'envoyé chinois au Soudan et au Soudan du Sud fait partie des efforts de la Chine pour aider les deux pays à mettre fin à leur différend dans le partage des ressources pétrolières produites dans le Soudan du Sud et exportés via des oléoducs du Soudan.

Plus tôt, Khartoum avait indiqué qu'il suspendrait les exportations pétrolières du Soudan du Sud si ce dernier ne payait pas les frais de transit.

Le Soudan et le Soudan du Sud devraient reprendre leurs pourparlers à Addis-Abeba dans environ une semaine afin de résoudre un certain nombre de questions restées en suspens telles que la question du conflit pétrolier existant entre les deux pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 12 décembre
La Chine commémore le 10e anniversaire de son adhésion à l'OMC
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan