Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 16.12.2011 13h30
Les médias africains mettent en vedette la lutte de la Chine contre la corruption

A l'invitation du Département international du Parti communiste de Chine (PCC), vingt journalistes de cinq pays africains ont récemment complété un voyage de 12 jours en Chine. Au cours de ce voyage, ils ont constaté les efforts déployés par la Chine pour combattre les pots-de-vin et la corruption.

La visite des journalistes a commencé au siège de la Commission centrale du PCC pour l'inspection de la discipline (CCID) et au Département de l'organisation du Comité central du PCC à Beijing. Ces éditeurs et correspondants d'importants organes médiatiques du Kenya, du Liberia, de la Tanzanie, du Zimbabwe et du Sud-Soudan ont pu avoir un examen en profondeur des agences clés du Parti dans sa lutte contre la corruption.

Pendant leur visite du complexe du CCID, l'organisme d'inspection de la discipline du plus haut niveau du PCC, les journalistes ont visité une exposition sur l'histoire du CCIC et obtenu des renseignements sur les enquêtes qui sont effectuées spécifiquement dans les affaires de corruption.

« On m'avait dit que la Chine était une société très secrète où il est impossible d'obtenir des informations. Pourtant, les fonctionnaires que nous avons rencontrés étaient très ouverts et ils ont tout expliqué. J'ai acquis une image très différente de la Chine depuis cette visite », a déclaré Douglas Okwatch du journal People Daily du Kenya.

Tinashe Chiname, directeur d'une station de la Zimbabwe Broadcasting Cooperation, a indiqué que l'invitation faite à des journalistes importants de l'Afrique de découvrir les efforts du Parti pour lutter contre la corruption est un geste significatif pour le PCC.

« Pour moi, cela signifie que le PCC est vraiment sérieux dans sa campagne contre la corruption », affirme-t-il.

« Un nombre croissant de personnes sont très intéressées à acquérir une connaissance globale et objective de la Chine et de son parti au pouvoir. Le Parti espère se présenter lui-même au grand public de l'Afrique et le faire dans un esprit démocratique, ouvert et dynamique », a déclaré Nie Yifeng, chef du Bureau d'information du CCID.

Le deuxième segment du voyage a amené les journalistes dans la province du Guangdong (Chine du Sud), du 3 au 9 décembre. Dans cette province, les villes de Guangzhou et de Shenzhen ont fait des efforts novateurs pour lutter contre la corruption, et plusieurs d'entre eux ont été décrits par les journalistes africains.

Un porte-parole de la Commission d'inspection de la discipline de Shenzhen a déclaré aux journalistes que le processus de transition d'une économie planifiée à une économie de marché avait non seulement engendré une croissance économique sans précédent, mais pour les fonctionnaires, il avait également créé des occasions d'être soudoyés.

Pendant leur séjour à Shenzhen, les journalistes ont été invités à visiter le projet de construction d'un centre de commerce de la ville et à découvrir comment un nouveau système de supervision par ordinateur aide à surveiller les milieux commerciaux les plus notoirement corrompus du pays. Shenzhen a été l'une des premières villes chinoises à mettre un tel système en application.

Les journalistes ont également eu la chance de poser des questions aux fonctionnaires du PCC. Lors de la conclusion de leur voyage dans la ville de Kaiping, le 9 décembre, les journalistes ont souvent posé des questions sur la viabilité de la croissance économique et sociale de la Chine.

Certains journalistes ont commenté les efforts de lutte contre la corruption de la Chine et ils ont aussi fourni des conseils.

« Le Parti doit accepter le fait que, pour être vaincue, la corruption, une question de moralité, nécessite une approche couvrant plusieurs aspects », a affirmé Ngari Gituku, éditeur du magazine Diplomat du Kenya.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine prévoit une croissance stable en 2012 malgré des prospectives globales "extrêmement difficiles"
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan