Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 26.12.2011 15h59
Bande dessinée : Quand des voleurs luttent (involontairement) contre la corruption...

Le 22 décembre, le PDG du Shanxi Coking Coal Group Co., LTD, Bai Peizhong, a été soudainement destitué. En ce moment, l'organe de contrôle de la discipline est en train d'enquêter sur son niveau d'intégrité. Il semble que certains doutes nés auparavant suite à un cambriolage de la maison de Bai Peizhong se soient concrétisés.

A la fin du mois dernier, quelqu'un a révélé sur internet que la maison de Bai Peizhong avait été cambriolée. Sa femme a menti lorsqu'elle a averti la police, disant qu'un montant de 3 millions de yuans avait été dérobé.

Cependant, après que l'auteur du forfait ait été arrêté, on a découvert que la valeur de son butin s'élevait à 50 millions de yuans ! La police a confirmé cette affaire au journaliste, refusant toutefois de donner davantage de détails et n'a pas répondu à la question qui préoccupe le plus le public : Combien d'argent le cambrioleur a t-il réellement volé dans la maison de Bai Peizhong ?

La surveillance doit être une chose ordinaire, et on ne doit pas avoir besoin de nouvelles comme « la lutte des maîtresses contre la corruption ou la lutte des voleurs contre la corruption ». L'existence de ce genre d'informations a fait douter les gens : les canaux locaux d'officiels de surveillance sont-ils fluides ? Ou sont-ils bloqués de manière déloyale ?

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 6 février
Sélection du Renminribao du 6 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?