Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 13.01.2012 08h27
Le public obtient une ligne directe vers les hauts fonctionnaires

Deng Ningxi, propriétaire d'un centre de massage à Meishan, dans la province du Sichuan, qui emploie des personnes aveugles, a pris son courage à deux mains et appelé le téléphone portable de Zeng Lebin, président de la Fédération des personnes handicapées de Meishan.

Le centre de massage s'en sort à peine depuis 2010. M. Deng, âgé de 41 ans et aveugle, a du mal à boucler les fins de mois, mais il ne veut pas fermer son entreprise. Le travail au centre est une lueur de soleil dans la vie de ses employés.

Zeng Lebin a écouté les inquiétudes de M. Deng, et a ensuite contacté des centres de formation pour le massage aveugle afin d'obtenir des cours pour le personnel de Deng. Il a également promu le centre de Deng à des employés d'autres départements gouvernementaux.

« M. Zeng est amical et approchable. Je suis reconnaissant de son action envers moi », a déclaré M. Deng.

Deng a obtenu le numéro de téléphone du Meishan Daily, qui a mis à jour la semaine dernière une liste des numéros de portable de 283 hauts fonctionnaires des autorités municipales et de responsables associés dans les districts et comtés, incluant le maire et le chef du Parti. Ces numéros sont également disponibles sur le site du journal, www.mshw.net.

Selon Li Zhuo, directeur du département de la publicité de Meishan, l'initiative a été prise pour élever et approfondir la communication entre les hauts responsables et le public pour qui ils travaillent.

Meishan n'est pas la seule ville à avoir pris cette initiative. En 2008, Kunming, dans la province du Yunnan, a publié la liste des numéros de téléphone de bureau de ses fonctionnaires municipaux, et les a mis à jour en 2011. La province du Shanxi et la ville de Changsha dans le Hunan ont publié les numéros de portable de leurs fonctionnaires en 2011, le Shanxi fournissant même leurs adresses email.

Yu Zisheng, chef du bureau des affaires civiles de Meishan, prend en moyenne cinq appels par semaine. La plupart de ses interlocuteurs sont pauvres et souhaitent obtenir des informations pour solliciter l'aide financière du gouvernement.

M. Yu concède que ces gens auraient pu facilement trouver les informations utiles sur le site web du bureau.

« Mais les gens qui vivent dans la pauvreté n'ont en général pas accès à Internet. En outre, nombreux sont ceux qui estiment qu'un haut fonctionnaire sera plus crédible et utile », explique-t-il.

M. Li est certain que la mesure a été utile. « Les résidents ont désormais plus de canaux pour faire part de leurs problèmes et superviser la performance du gouvernement », affirme-t-il.

Cependant, Jia Xijin, professeur associé à l'école de la politique publique et de la gestion à l'Université de Tsinghua, se demande si les numéros publiés sont uniquement pour le travail, et pense que les numéros qui devraient être rendus publics sont ceux des députés de l'Assemblée populaire, dont les fonctions sont principalement de servir de pont entre la population et les fonctionnaires.

Li Zhuo indique que les hauts fonctionnaires ont l'obligation de garder leur téléphone allumé à toute heure. « Mais les résidents sont polis et ne m'appellent que durant les heures de bureau », souligne-t-il.

Mais Yu Zisheng estime que les avantages du service dépassent les éventuels désagréments. Après avoir aidé un ancien soldat à faire réparer sa maison, « nous aidons un groupe depuis que nous nous sommes entretenus avec l'un de ses membres », dit-il. « Cela est l'objectif véritable d'autoriser la population à contacter les autorités ».

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 11 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?