Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 15.01.2012 09h25
La Chine et le Népal, voisins et amis à travers l'Himalaya (COMMENTAIRE)

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao s'est rendu samedi en visite officielle au Népal. Il s'agissait de la première visite d'un chef du gouvernement chinois dans ce pays au cours de la dernière décennie.

Lors de sa visite, M. Wen a rencontré le président népalais Ram Baran Yadav, le Premier ministre Baburam Bhattarai ainsi que d'autres responsables du gouvernement et des partis politiques népalais, afin de discuter des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans divers domaines.

Cette visite va, sans aucun doute, contribuer à promouvoir le développement des relations d'amitié entre la Chine et le Népal, deux pays voisins séparés par l'Himalaya, une chaîne de montagnes qui abrite les plus hauts sommets du monde.

Cependant, ni la neige ni la glace des sommets himalayens ne peuvent empêcher la longue amitié entre les peuples chinois et népalais de prospérer.

Les relations entre les deux pays jouissent d'une longue histoire, qui remonte à plus d'un millénaire. Un moine chinois du nom de Faxian, sous la dynastie des Jin de l'Est (317-420), et un autre moine nommé Xuanzang, pendant la dynastie des Tang (618-907), ont visité le sud du Népal, à la recherche de textes sacrés bouddhistes ; un remarquable artisan népalais, Araniko, a quant à lui visité la Chine sous la dynastie des Yuan (1206-1368), et a construit un délicat Stupa blanc dans le centre de Beijing, un monument charmant qui constitue aujourd'hui encore un site touristique dans la capitale chinoise.

Les deux pays, qui ont établi des relations diplomatiques en 1955, se sont engagés à consolider leur confiance politique mutuelle ainsi que leur coopération dans les domaines du commerce, de la culture et du tourisme, entre autres.

L'ancien président chinois Jiang Zemin et son Premier ministre Zhu Rongji ont tous deux visité le Népal, respectivement en décembre 1996 et en mai 2001. Ce pays compte une population de 27 millions d'habitants, pour une superficie de 147 181 km carrés. En décembre 2009, l'ancien Premier ministre népalais Madhav Kumar Nepal a effectué une visite en Chine.

En 2010, les échanges bilatéraux d'individus se sont élevés à 74 000 personnes.

Les liens entre la Chine et le Népal constituent un modèle exemplaire de relation entre un grand et un petit pays, une relation qui se caractérise par l'égalité, la coexistence amicale et la coopération mutuellement profitable, en dépit de la différence de taille entre les deux voisins.

La Chine a toujours fermement soutenu le peuple du Népal dans la voie de développement et dans le système social qu'il a choisis.

De son côté, le Népal a toujours fermement adhéré au principe politique d'une seule Chine, et s'oppose à toute tentative de séparer le Tibet et Taiwan de la Chine.

Dans les années à venir, les deux pays vont sans auncun doute continuer à renforcer leur coopération bilatérale, et faire passer leurs relations d'amitié à un niveau supérieur.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 13 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?