Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 17.01.2012 13h58
La Chine espère voir le Soudan et le Soudan du Sud résoudre leurs différends à propos du pétrole par le biais du dialogue

La Chine espère voir le Soudan et le Soudan du Sud faire preuve de "sang-froid et de retenue" afin de résoudre leurs différends pétroliers, a indiqué lundi Liu Weimin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"Nous avons constaté que les tensions s'étaient dans une certaine mesure récemment intensifiée entre les deux parties, et nous en sommes très préoccupés", a souligné M. Liu lors d'une conférence de presse régulière.

"Nous pensons que le pétrole est vital pour l'économie des deux pays", a indiqué le porte-parole, ajoutant que la Chine souhaitait que les deux parties fassent preuve de sang-froid et de retenue afin de résoudre leurs différends à travers les négociations et le dialogue", a poursuivi le porte-parole.

Selon certains médias, le Soudan et le Soudan du Sud vont entamer un nouveau cycle de négociations à Addis-Abeba, capitale éthiopienne, du 17 au 23 janvier, sous la médiation de l'Union africaine.

"Nous espérons que le Soudan et le Soudan du Sud parviendront à un compromis afin de réaliser une percée dans les négociations", a fait savoir M. Liu.

La Chine, qui s'efforce de persuader les deux parties de poursuivre les négociations, se réjouit des succès obtenus sous la médiation de l'Union africaine et des autres parties afin que le Soudan et le Soudan du Sud parviennent à un consensus sur la question pétrolière le plus tôt possible, a fait remarquer le porte-parole.

Au début de décembre 2011, le Soudan et le Soudan du Sud ont suspendu leurs négociations à propos des revenus pétroliers à Addis-Abebas et ont convenu de reprendre les négociations en janvier 2012.

Le gouvernement soudanais a annoncé plus tôt qu'il avait commencé à prélever ses droits sous forme d'acquisition de 23% du pétrole provenant du sud et acheminé à travers son territoire, après que le Soudan du Sud eut refusé de payer les arriérés totalisant 900 millions de dollars depuis l'indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 16 janvier
Nouvelles principales du 16 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?