Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 27.01.2012 09h12
China Focus : Les étrangers se sentent plus proches de la Chine pendant la Fête du Printemps

Les étrangers vivant ou voyageant en Chine pendant la Fête du Printemps trouvent le pays encore plus impressionnant à cette occasion, grâce au retour en force de cette fête traditionnelle chinoise et à sa promotion commerciale.

Les célébrations trépidantes du Nouvel An lunaire chinois ont toujours été une occasion précieuse pour l'indien Pazhani Raja de se familiariser avec la région de la minorité Zhuang du Guangxi (sud-ouest), où il vit avec sa femme depuis quatre ans.

"Le réveillon du Nouvel An chinois est si copieux que j'ai attendu ces agapes toute l'année", raconte Raja, étudiant étranger à l'Université de médecine du Guangxi.

Au cours de ces dernières années, sa femme et lui ont chaque fois été invités chez des amis chinois pour se régaler du repas de réveillon.

"L'essence du réveillon réside dans la réunion, qui s'enracine dans la culture chinoise. Après une année de travail prenant, le réveillon familial fait ressentir à chacun un bonheur de l'âme", raconte-il.

Son camarade de classe, un Namibien surnommé Nathaneal, a exprimé sa préférence pour la soirée de gala organisée par la Télévision centrale de Chine, qui rassemble les artistes et acteurs les plus célèbres du pays.

D'après Raja, la seule chose qui préoccupe les membres de sa famille quand il retourne dans son pays, c'est de savoir s'il a appris le Kungfu en Chine. Mais il veut raconter bien plus que cela sur ce pays.

Les traditions de la Fête du Printemps, telles que les tirs de feux d'artifice, la coutume de donner des "enveloppes rouges", argent de poche offert par les personnes âgées aux enfants ou aux jeunes non mariés, sont d'un grand intérêt pour les étrangers.

Outre les invitations chez des familles chinoises, les étrangers ont fait l'expérience de la Chine durant la Fête du Printemps en visitant le Bund animé de Shanghai, la ville de Harbin et ses sculptures en glace, la base d'élevage de pandas du Sichuan, et même de petits villages inconnus pour découvrir les artisanats en voie de disparition, tels que la production de dragons en papier.

Chloé Chanudet, une Française vivant à Shanghai, était surprise de voir les foules de touristes se presser dans les foires de la Fête du Printemps l'année dernière. "J'étais choquée par la foule, mais j'ai adoré l'ambiance amicale et festive", a-t-elle exprimé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 21 janvier
Sélection du Renminribao du 21 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?