Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 30.01.2012 14h47
Spéciales fêtes du printemps du Président Mao

Pour Mao Shangyuan, Garde du corps dans le groupe des gardes centraux pendant plus de 20 ans, la fête du printemps du Président Mao était très simple. Le président Mao avait peu de temps pour se divertir et préférait la tranquillité et la lecture, Il lisait qund il avait du temps. Pour lui, la fête du printemps n'avait pas de différence avec les jours ordinaires. Après avoir suivi le président Mao pendant des dizaines d'années, Mao Shangyuan a remarqué que dans ses habitudes , le Président n'aimait pas les raviolis.

1949 : Une rencontre avec Mikoyan, envoyé spécial de Staline

Le 31 janvier 1949, le troisième jour du premier mois lunaire, une délégation soviétique, avec à sa tête Mikoyan, l'envoyé spécial de Staline, est arrivée à XiBaipo pour préparer la visite du Président Mao en Union soviétique.

Pour souhaiter chaleureusement la bienvenue à cette délégation, les départements chinois concernés ont préparé un repas copieux.

Li Yinqiao, le garde du Président Mao se souvient que les Soviétiques avaient apporté des boîtes de conserve et de l'alcool. Mikoyan était bien habillé, alors que Mao Zedong portait un vieux vêtement. A l'époque, à Xibaipo, à part les cochons et les poules qu'on élevait, il n'y avait pas grand chose. Enfin, on pêchait des poissons dans rivière de Hutuo pour les cuire dans la sauce de soja et les offrir aux invités.

Les Soviétiques supportent très bien l'alcool. A table, l'atmosphère était joyeuse. Pourtant, selon Li Yinqiao, le Président Mao n'aimait pas que les Soviétiques fassent de l'épate et même sur le sujet de l'alcool. Le Président Mao finissait par dire : « Alors on mange. Goûtez nos poissons de la rivière de Hutuo », et poursuivait en souriant : « Les médicaments traditionnels chinois et les plats chinois, j'en suis convaincu seront les deux grandes contributions de la Chine pour le monde. »

En montrant du doigt le poisson, un interprète russe avait demandé : « Est-ce un poisson qu'on vient de pêcher ? » Après avoir obtenu une réponse postive, il commençait à manger.

Un an après, Mao s'est rendu à Moscou et a dit à ses cuisiniers : « Vous ne pouvez me cuisiner que des poissons vivants. S'ils (les Russes) vous donnent des poissons morts, il ne faut pas les accepter. »

1952 : Une visite à Wuhan avec le peuple

Lors de la fête du printemps de l'année 1952, Mao Zedong s'est rendu à Wuhan, où il a visité les montagnes de Guishan, de Sheshan et le pavillon Huanghelou. Pour la sécurité, il ne pouvait pas se joindre librement à la foule, comme partout on remarquait son portait, tout le monde le connaissait. Le président Mao visitait donc ces endroits en portant un masque.

Pourtant, un enfant l'a quand même reconnu et a subitement crié : « le Président Mao ! le Président Mao ! » et la foule s'est immédiatement ruée vers lui. Entouré et accompagné par la population, Mao Zedong s'est rendu au bord du Yangtsé et est monté dans un bateau.

A bord, Mao Zedong a ôté le masque et a salué la foule de la main, sous un tonnerre d'applaudissements et d'acclamations.

1962 : un dîner avec le dernier empereur chinois Puyi

Lors de la fête du printemps de 1962, le fondateur de la nouvelle Chine Mao Zedong a invité le dernier empereur chinois Puyi. Comme à l'époque, la Chine connaissait une période difficile, le banquet était très simple. Il y avait seulement quelques plats : des piments, des concombres, des produits à base de soja, du riz, du pain à la vapeur et du vin comme boisson. Lors du dîner, Mao Zedong avait conseillé Puyi de goûter des concombres aux piments. En sueur, à cause des épices, Puyi avait déclaré : « Très bon, très bon. »

1976 : La dernière fête du printemps du Président Mao

En 1976, Mao Zedong a passé sa dernière fête du printemps, Il n'y avait aucun parent autour de lui. Zhang Yufeng, le secrétaire particulier de Mao se rappelle : « Le dîner de la veille, c'était moi qui ait donné à manger au Président. Il était difficile pour lui d'ouvrir la bouche pour manger. Ce jour-là, comme toujours, il a mangé au lit un peu de riz et du poisson de Wuchang qu'il aime tant. Voilà son dernier dîner de la veille. »

Le 9 septembre 1976, Mao Zedong quittait ce monde.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 30 janvier
Sélection du Renminribao du 30 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?