Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 24.02.2012 13h29
Les négociations US-RPDC à Beijing sont "sérieuses et essentielles" (représentant spécial américain)

Le représentant spécial américain pour la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Glyn Davies, a annoncé jeudi que les négociations entre les Etats-Unis et la RPDC étaient "sérieuses et essentielles".

"Nous avons couvert un grand nombre de questions", a indiqué M. Davies après sa rencontre avec une délégation de RPDC menée le premier vice-ministre des Affaires étrangères, Kim Kye Gwan.

"Nous restons en pleines négociations avec la RPDC", a ajouté M. Davies, sans fournir de détails sur sa rencontre avec la délégation. Des reportages ont révélé que deux rencontres avaient eu lieu jeudi, l'une dans l'ambassade de RPDC à Beijing, suivie par une autre dans l'ambassade des Etats-Unis.

Un certain nombre de négociations bilatérales concernant la péninsule coréenne ont eu lieu à Beijing ces derniers jours.

Selon le ministère chinois des Affaires étrangères, Wu Dawei, représentant spécial chinois pour les affaires de la péninsule coréenne, a rencontré mercredi à Beijing Shinsuke Sugiyama, envoyé du Japon pour les pourparlers à six, depuis longtemps au point mort.

Le dialogue est l'unique moyen adapté pour résoudre le problème nucléaire de la RPDC, a expliqué jeudi, lors d'une conférence de presse, Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, ajoutant que les pourparlers à six pouvaient efficacement répondre aux préoccupations de toutes les parties et permettre de mener à bien la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

La Chine a exprimé son soutien aux parties concernées pour améliorer et développer les relations afin de promouvoir les pourparlers, a-t-il ajouté.

Les pourparlers à six, qui impliquent la RPDC, la République de Corée, les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Russie, ont été lancés en 2003, mais sont suspendus depuis décembre 2008. La RPDC a quitté les pourparlers en avril 2009.

L'année dernière, l'ancien représentant spécial américain pour la RPDC, Stephen Bosworth, avait rencontré deux fois Kim Kye Gwan dans le but d'aborder la reprise éventuelle des pourparlers à six.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 23 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?