Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 11.03.2012 13h23
Les compagnies aériennes chinoises s'opposent à la taxe carbone de l'UE

Un législateur chinois a déclaré samedi que les compagnies aériennes chinoises s'opposaient fermement à la décision de l'Union européenne (UE) d'inclure l'industrie de l'aviation chinoise dans son système de commerce des droits d'émission, estimant que cela n'est pas conforme aux conventions internationales.

Cette démarche unilatérale de l'UE va à l'encontre du principe d'équité respecté par les organisations internationales de l'aviation civile, a indiqué Ren Jidong, directeur général adjoint de la compagnie aérienne China Southern Airlines.

M. Ren, député à l'Assemblée populaire nationale (APN, Parlement chinois), a estimé que l'initiative de l'UE risquait de coûter plusieurs milliards de yuans aux compagnies aériennes chinoises.

La décision de l'UE a également suscité une large opposition des gouvernements. Le 22 février, un total de 29 pays ont signé une déclaration à Moscou exprimant leur opposition à ce projet de taxe carbone.

Dans le cadre de ce système de taxe, environ 4 000 compagnies aériennes devraient selon les estimations acheter à l'UE des permis de polluer.

Ren Jidong a cependant affirmé que la coopération entre sa compagnie et d'autres compagnies aériennes européennes ne serait pas affectée par l'initiative de l'UE.

"Cela constitue peut-être un tournant, mais nous ne pouvons pas éliminer la possibilité que l'UE renonce à sa décision", a conclu M. Ren.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 mars
Les droits de l'homme en Chine : d'une loi constitutionnelle à une loi juridique
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?