Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 14.03.2012 16h14
Sessions 2012 de l'APN et de la CCPPC : les dix sujets d'actualité brûlante

(Sujet brûlant un) 7,5%

Degré d'exaltation : www.panguso.com recueille plus de 1,6 millions d'expressions.

Il est indiqué dans le rapport annuel du gouvernement que le PIB (Produit intérieur brut) augmentera cette année de 7,5% et que ce sera pour la première fois depuis huit ans que l'objectif de la croissance prévue de notre PIB sera inférieur à 8%.

(Appréciations d'internautes) : « Cela démontre la maturité de l'économie chinoise ! Il est vraiment temps pour notre travail économique d'accorder la priorité à la qualité au lieu de tenir compte seulement de la quantité et de faire en sorte que la transition de la structure économique prenne le pas sur la vitesse de croissance, et c'est faire preuve d'objectivité et de réalisme ! »

Wu Yan, membre du Comité national de la CCPPC : « Notre 'dividende populationniste' est en cours de disparition et le taux de croissance potentielle de notre économie est en baisse, c'est pourquoi prendre l'initiative de diminuer la vitesse de croissance à 7,5%, faire comprendre aux autorités locales qu'il n'est pas nécessaire d'aspirer à l'aveuglette à la croissance du PIB et laisser plus d'espace au changement de notre mode de développement économique, c'est faire preuve de sagesse, de bon sens et de lucidité ! »

(Sujet brûlant deux) Réforme

Degré d'exaltation : www.panguso.com recueille plus de 1,07 millions d'expressions.

Dans le rapport annuel du gouvernement, il a été cité 70 fois le mot « réforme » et que ce soit les députés de l'APN ou bien les membres du Comité national de la CCPPC, ils utilisent également ce mot-là dans les motions qu'ils présentent. Ainsi, la réforme, qui a débuté en Chine il y a une trentaine d'années, continue à y joué un rôle important et devient une fois de plus le centre d'attention et de préoccupation des divers milieux de l'intérieur et de l'extérieur du pays.

(Appréciations d'internautes) : « La réforme, un sujet clé des deux sessions. Avec le changement nombreux sont ceux qui ressentent la douleur et la sensation douloureuse est parfois très forte à un certain moment. Toutefois, s'il ne s'opère aucun changement, beaucoup plus de gens ressentiront la douleur qui durera de façon beaucoup plus prolongée. Une fois qu'on décide d'entreprendre la réforme, il faut être alors bien armé du courage, de l'audace, de la résolution, de la fermeté et de la ténacité, sinon ce sera le revers et l'échec ! »

Zhu Xiaodan, député à l'APN : « Il est tout à fait normal que toutes sortes d'obstacles et de problèmes se dressent devant ceux qui prônent le changement, mais sans la réforme, ce sera alors la crise. A vous de choisir ! Lorsque le changement brusque et soudain vous atteint vous-même, quelle sera alors votre réaction ? Ce sera une épreuve qui déterminera si vous voulez une vraie réforme ou bien une soi-disant réforme. Cela met à l'épreuve le gouvernement pour voir s'il seulement en paroles ou bien effectivement en actes.

(Sujet brûlant trois) Révision du Code de procédure pénale

Degré d'exaltation : www.panguso.com et www.baidu.com recueillent quelques 4,3 millions d'expressions.

Seize années se sont écoulées et c'est la deuxième « grande révision » du Code de procédure pénale. Ce qui attire l'attention de tous c'est que pour la première fois en Chine, l'expression « respect et garantie des droits de l'homme » figure dans les principes généraux dudit Code et il est insisté l'importance égale de la punition des délits et de la protection des droits de l'homme.

(Appréciations d'internautes) : « Les 'droits de l'homme' constituent sans aucun doute le terme le plus brûlant et le plus sensible dans la révision du Code et cela revêt une importance significative claire et nette, mais il est nécessaire de détailler les articles du Code. »

Han Deyun, député à l'APN : « C'est pour la première fois que notre Code de procédure pénale contient des stipulations au sujet des droits de l'homme et cela s'adapte à la nouvelle situation et aux nouvelles circonstances et répond aux besoins de la réalité chinoise. Les révisions entreprises cette fois-ci visent à limiter et à restreindre le pouvoir et les attributions des organes de justice et à trouver un point d'équilibre entre la protection des droits de l'homme et la punition des crimes et des délits, et cela met à l'épreuve la capacité du pouvoir judiciaire.

(Sujet brûlant quatre) Elections proportionnées urbaine et rurale

Degré d'exaltation : www.panguso.com et www.baidu.com recueillent quelques 8 millions d'expressions.

Il est prévu que pour l'élection des députés à la douzième Assemblée populaire nationale (APN), il sera appliqué pour la première fois la méthode qui tient compte proportionnellement de la population urbaine et de la population rurale, c'est-à-dire qu'il sera élu à peu près un(e) député(e) parmi 670.000 personnes, qu'elle soit de la ville ou bien de la campagne. De 8 : 1, à 4 : 1 et à 1 : 1, et c'est ainsi que le principe de « même voix, même droit », que ce soit dans les régions urbaines ou bien dans les régions rurales, est réalisé petit à petit dans l'élection des membres qui composent les organes du pouvoir de l'Etat.

(Appréciations d'internautes) : « Si les 'droits égaux des citoyens' constituent le principe démocratique essentiel d'un pays moderne, le principe 'même voix, même droit' constitue alors la condition essentielle garantissant les 'droits égaux des citoyens'. »

Kang Houming, député à l'APN représentant les nongmingong (travailleurs migrants d'origine paysanne) : « L'amélioration et le perfectionnement du système d'élection des députés à l'APN résident dans l'adaptation de celui-ci aux conditions politiques, économiques et culturelles de notre pays et il faut que nous faisons sans cesse des efforts en vue de la réalisation de l'égalité personnelle, de l'égalité régionale et de l'égalité ethnique. Quant aux élections proportionnées urbaine et rurale, elles sont en fait un important progrès réalisés dans le processus du développement de la démocratie socialiste.

(Sujet brûlant cinq) Hausse salariale

Degré d'exaltation : www.panguso.com recueille plus de 2 millions d'expressions.

Dans le rapport annuelle du gouvernement, il est mentionné la « hausse du salaire », laquelle est suivie de la phrase « perfectionnement du système salarial et établissement du mécanisme assurant la croissance normale et régulière du salaire », ce qui traduit la volonté du Ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale qui a mis au point peu de temps auparavant le projet du « doublement du salaire des employés et des travailleurs dans la période du douzième Plan quinquennal et qui est une réelle bonne nouvelle pour toute la population du pays, y compris pour les internautes qui font part de leur joie en ligne.

(Appréciations d'internautes) : « La 'hausse salariale' est nécessaire, mais il faut contrôler également les IPC (Indices des prix à la consommation). La hausse du salaire ne revêt aucun sens en cas de la montée en flèche des IPC et il ne faut pas surtout que les IPC trop élevés nous enlèvent le sentiment de joie et de bonheur. »

Yan Chengzhong, député à l'APN : Il est nécessaire de régulariser et de contrôler les prix et faire en sorte que la politique de bien-être « hausse salariale » soit effectivement bénéfique pour la population qui ressente réellement le bonheur. Il est nécessaire également de réduire sans cesse l'écart entre la « croissance brute » du salaire des habitants et la « croissance nette » de leur sentiment de bonheur.


[1] [2]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 14 mars
Sélection du Renminribao du 14 mars
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres
Les dépenses militaires de l'Asie