Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 19.03.2012 16h45
Chine : Li Keqiang appelle à la transformation du mode de croissance

La Chine doit accélérer la transformation de son mode de croissance et de sa restructuration économique afin d'assurer une croissance stable et rapide, a déclaré dimanche le vice-Premier ministre Li Keqiang.

Il s'est ainsi exprimé dans un discours prononcé lors du Forum 2012 du développement de la Chine, qui se déroule du 17 au 19 mars, avec la présence de plus de 500 participants, dont des responsables gouvernementaux, des entrepreneurs, des experts et des représentants d'organisations internationales.

La Chine maintient actuellement un rythme rapide de croissance, et la tendance positive à long terme de son économie reste inchangée, a souligné M. Li.

Il a ajouté cependant que le pays faisait face à des problèmes liés à un développement non équilibré, non coordonné et non durable, de même qu'à des incertitudes quant à la reprise de l'économie mondiale.

Le gouvernement doit donc, pendant la période du douzième plan quinquennal (2011-2015), s'efforcer de maintenir une croissance stable et rapide, de stabiliser les prix à la consommation, tout en réalisant des percées en termes de transformation du mode de croissance, de réforme et d'ouverture, ainsi que d'amélioration des conditions de vie du peuple.

Appelant à des réformes du système et des mécanismes, le vice-Premier ministre a fait remarquer que le gouvernement devait approfondir les réformes fiscales, de même que celles du secteur financier, des prix et de la répartition des revenus, tout en réalisant des progrès dans des secteurs cruciaux afin de laisser le marché jouer un rôle plus important dans la répartition des ressources.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 16 mars
Sélection du Renminribao du 16 mars
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres