Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 25.03.2012 13h29
Commentaire : sept questions au 14e dalaï-lama

Le principal site Internet tibétain de la Chine, www.tibet.cn, a publié un commentaire caustique qui fustige le 14e dalaï-lama pour avoir incité aux auto-immolations et défendu des idées ségrégationnistes de style nazi.

Voici le texte intégral du commentaire :

La note de l'éditeur : il est une règle universelle prévalant dans toutes les religions, à savoir que celles-ci et leurs sectes doivent interdire le meurtre et le mensonge, et protéger les intérêts du pays et de son peuple. Le bouddhisme tibétain n'est pas une exception.

Il est également dans la doctrine du bouddhisme et dans la compréhension commune que la vie doit être chérie et que la vérité doit être respectée. Cependant, au regard de certaines actions et remarques du 14e dalaï-lama au cours de ces dernières années, l'auteur ne peut s'empêcher de lui adresser quelques questions.

1ère question : Pourquoi le dalaï-lama incite-t-il délibérément les Tibétains à s'auto-immoler?

Le dalaï-lama a appelé le 22 février les Tibétains à ne pas célébrer Losar (le Nouvel An tibétain) afin de commémorer les "héros du Tibet tombés au combat " depuis Dharamsala en Inde.

Le dalaï-lama a délibérément encouragé les Tibétains à s'auto-immoler en appelant l'ensemble des Tibétains à ne pas célébrer Losar en mémoire des personnes qui se sont immolées par le feu.

Cela fait plus de deux mille ans que les Tibétains célèbrent Losar, qui est un véhicule important de la culture, des coutumes et des émotions tibétaines. Les Tibétains peuvent obtenir la grande âme de Losar après une année de dur labeur.

Quoi qu'il en soit, l'auto-immolation est un moyen extrême pour mettre fin à sa vie. A notre époque, tout groupe ou force qui encourage l'auto-immolation à des fins illégales et quelque soit le lieu est certain de se voir condamné.

Une déclaration de l'ONU sur les mesures visant à éliminer le terrorisme international a indiqué que les actes criminels conçus pour provoquer un état de terreur dans une population, un groupe de personnes ou une communauté particulière pour des raisons politiques sont injustifiables en toutes circonstances, quelles que soient les considérations de nature politique, philosophique, idéologique, raciale, ethnique, religieuse ou de tout autre nature qui pourraient être invoquées pour les justifier.

Des "émeutes du 14 mars" en 2008 aux auto-immolations récentes, chaque incident a été prémédité bien à l'avance et s'est produit au prix de la tranquillité de tibétains ordinaires, voire même de leur vie.

Il y existe une citation bouddhiste qui dit : "sauver une vie vaut plus que construire une pagode de sept étages". Si on regarde en arrière, combien de jeunes vies ont été perdues à cause des manipulations du dalaï-lama? Même si le dalaï-lama faisait construire des centaines de milliers de temples, il ne pourrait compenser son péché d'avoir incité aux innombrables auto-immolations de jeunes moines.


[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 25 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation