Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 27.03.2012 13h26
Le président Hu Jintao exprime la position de la Chine au sommet de Séoul sur la sécurité nucléaire

Le président chinois Hu Jintao a déclaré mardi à Séoul que la Chine avait pris des mesures actives pour renforcer la sécurité nucléaire et avait fait des progrès substantiels depuis la tenue du premier sommet sur la sécurité nucléaire à Washington il y a deux ans.

S'exprimant au sommet de Séoul, le dirigeant chinois a mis en lumière la position de la Chine en matière de sécurité nucléaire. Il a également évoqué les efforts déployés et les mesures prises par la Chine dans ce sens.

La Chine attache une grande importance à acquérir les capacités à garantir la sécurité nucléaire et a mené des inspections complètes et dans le cadre national sur la sécurité de ses installations nucléaires, a-t-il affirmé.

"Nous avons établi des programmes de formation tous azimuts et de différents types de formation à cet effet", a rapplé le président chinois.

Hu Jintao a en effet affirmé que la Chine avait sérieusement honoré ses obligations internationales en matière de sécurité nucléaire et qu'elle avait ratifié l'Amendement à la Convention sur la protection physique des matières nucléaires et la Convention sur la supression des actes du terrorisme nucléaire. "La Chine a rempli avec tout le sérieux qui s'impose ses obligations stipulées dans les résolutions du Conseil de sécurité", a-t-il renchéri.

La Chine est engagée dans la coopération internationale d'envergure en matière de sécurité nucléaire et a signé avec l'Agence internationale de l'énergie nucléaire (AIEA) un accord sur coopération pour la sécurité nucléaire, a rappelé le président chinois.

Les travaux sont en cours pour la mise en place du Centre d'excellence sur la sécurité nucléaire en Chine, et le Centre de formation pour la détection des radiations dans les douanes chinoises est en chanter, a-t-il ajouté.

La Chine a beaucoup fait pour assurer la sécurité nucléaire lors des événements publics d'importance majeure, tels que l'Exposition mondiale de Shanghaï et les Jeux asiatiques de Guangzhou, a mentionné le président Hu.

Selon lui, la Chine a activement prêté son assistance à d'autres pays en matière de sécurité et de sûreté nucléaire. Elle a également accueilli des ateliers sur la sécurité nucléaire à l'intention d'une centaine de stagiaires provenant de plus de dix pays d'Asie-Pacifique. Elle a aussi apporté sa contributioin au Fonds de la sécurité nucléaire de l'AIEA destiné à appuyer la Chine et d'autres pays asiatiques pour se procurer les capacités à assurer leur sécurité nucléaire.

Le chef de l'Etat chinois a affirmé que la Chine allait redoubler d'efforts pour assurer sa sécurité nucléaire, faire du Centre d'excellence en Chine un centre régional, intensifier la coopération avec l'AIEA et aider les pays ayant besoin de la conversion des réacteurs HEU.

"Nous allons faire partager à d'autres pays l'expérience de la Chine en matière de sécurité nucléaire lors des grands événements d'ordre internationale en vue de garantir la sécurité publique", a-t-il promis.

Dans son discours, le président chinois a présenté une proposition en quatre points sur le renforcement de la sécurité nucléaire dans le nouveau contexte:

-- Suivre une approche scientifique et sensible à la sécurité nucléaire et renforcer la confiance dans le développement de l'énergie nucléaire. Nous devrons faire face aux risques associés, rendre l'énergie nucléaire plus sûre et plus fiable et promouvoir le développement sûr et durable de l'énergie nucléaire.

-- Renforcer les capacités compatibles avec la responsabilité nationale pour garantir la sécurité nucléaire. Nous devrons établir et améliorer le système législatif et réglementaire régissant la sécurité nucléaire, mettre sur pied l'équipe chargée de la gestion des cas d'urgence nucléaire, augmenter l'apport en matière de R & D, et intensifier la formation du personnel.

-- Mutiplier les échanges et la coopération à l'échelle internationale et améliorer la situation en matière de sécurité nucléaire dans le monde. Nous devrons promouvoir l'universalité des instruments juridiques internationaux pertinents, promouvoir l'application des normes de sécurité nucléaire, aider les pays en développement à améliorer leurs capacités techniques.

-- Adopter une approche globale et traiter à la fois les symptômes et les causes profondes de la prolifération nucléaire et contrecarrer le terrorisme nucléaire. Nous devrons respecter les objectifs et les principes de la Charte des Nations Unies, suivre le nouveau concept de sécurité caractérisé par la confiance mutuelle, l'avantage mutuel, l'égalité et la coordination, et avoir recours aux moyens pacifiques pour résoudre les problèmes et les différends internationaux. Cela aidera à créer un environnement international favorable pour renforcer la sécurité nucléaire.

Lors du sommet de Séoul, les dirigeants de plus de 50 pays et organisations internationales discutent des mesures concertées pour lutter contre la menace du terrorisme nucléaire, protéger les matières et les installations nucléaires et prévenir le trafic illicite de matières nucléaires.

En outre, les dirigeants doivent également procéder à un échange de vues sur le renforcement de la sûreté nucléaire, qui est au coeur de l'attention à la suite de l'accident nucléaire de Fukushima, au Japon, l'an dernier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 26 mars
Sélection du Renminribao du 26 mars
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine