Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 05.04.2012 08h23
Hu Jintao met l'accent sur le reboisement pour une croissance verte

Le président Hu Jintao a appelé mardi à promouvoir davantage la campagne de reboisement volontaire afin d'apporter un soutien écologique au développement scientifique de la Chine.

Introduite en 1981, la campagne reste un moyen efficace de faire face au changement climatique, d'améliorer l'environnement écologique et de parvenir à une croissance verte, a affirmé M. Hu lors d'une activité de reboisement jouissant d'une grande visibilité à laquelle ont assisté tous les membres du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

Les hauts dirigeants Wu Bangguo, Wen Jiabao, Jia Qinglin, Li Changchun, Xi Jinping, Li Keqiang, He Guoqiang et Zhou Yongkang ont également pris part à cet événement annuel.

"Nous devons davantage mobiliser le public et tirer pleinement avantage de la science et des technologies pour promouvoir cette campagne", a déclaré Hu Jintao.

Des volontaires chinois ont planté près de 61,4 milliards d'arbres à travers le pays au cours des trois dernières décennies, selon les statistiques de l'Administration d'État des Forêts (AEF).

Le président Hu a par ailleurs exhorté les autorités municipales de Beijing à accélérer la construction d'une capitale plus verte et à améliorer de manière exhaustive la qualité de l'environnement.

Beijing doit montrer l'exemple dans les efforts nationaux pour le développement écologique, a indiqué le président Hu aux responsables municipaux.

Le gouvernement central a massivement investi dans la construction d'un rideau d'arbres dans le nord-est de la Chine afin de prémunir Beijing et le port voisin de Tianjin contre les tempêtes de sable.

Selon un précédent rapport de l'AEF, cette initiative s'inscrivait dans le cadre des efforts du pays visant à augmenter sa "capacité de séquestration du carbone", c'est-à-dire l'utilisation de ses zones forestières pour éliminer le dioxyde de carbone de l'atmosphère, et contribuer ainsi à lutter contre le changement climatique.

La couverture forestière du pays a atteint 20,36% en 2010, contre 18,2% en 2005, et devrait s'élever à 21,66% en 2015.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Position ferme sur les prix des maisons
BRICS : la nouvelle voix mondiale
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions