Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.04.2012 09h14
La Chine dément l'accusation d'espionnage de technologies spatiales portée par les Etats-Unis

La Chine a démenti vendredi l'accusation portée par les États-Unis selon laquelle les progrès du pays réalisés en matière d'exploration spatiale devraient être partiellement attribués à l'espionnage.

"La Chine déplore profondément le nouveau rapport de l'administration américaine et s'oppose fermement à cette accusation infondée portée contre la Chine", a déclaré Liu Weimin, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors d'une conférence de presse.

Le rapport de mercredi, conjointement rédigé par le département d'État et les services de la défense américains, recommande d'assouplir le contrôle des exportations sur des articles utilisés pour la construction de satellites et autres équipements relatifs.

Toutefois, le rapport suggère de maintenir ou renforcer le contrôle des exportations pour certains pays en particulier la Chine et l'Iran, et accuse la Chine d'espionnage de technologies spatiales.

"Le rapport insiste à tort sur les restrictions à l'exportation de satellites appliquées depuis vingt ans à l'encontre de la Chine, ce qui contrevient au consensus atteint par les chefs d'État des deux pays sur le renforcement de la coopération spatiale", a poursuivi le porte-parole.

Les progrès des programmes spatiaux de la Chine doivent être attribués au dur travail pionnier, à l'innovation et aux efforts assidus du peuple chinois, a indiqué M. Liu.

"Toute restriction, imputation ou calomnie à l'encontre du programme d'exploration spatiale de la Chine seront vaines", a-t-il ajouté.

Il a également souligné que la Chine s'en tiendrait au développement pacifique, améliorerait de façon constante ses capacités dans l'utilisation pacifique de l'espace et mènerait une coopération spatiale avec d'autres pays sur la base de l'égalité et des bénéfices mutuels.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme