Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.04.2012 09h54
Le Premier ministre chinois promet de renforcer la coopération avec l'Islande en énergie géothermique

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a visité samedi la centrale électrique de Hellisheidi, dans le sud-ouest de l'Islande, assurant que la Chine ferait avancer la coopération avec ce pays riche en énergie géothermique.

A la centrale de Hellisheidi, la deuxième des cinq plus grandes centrales fonctionnant à l'énergie géothermique en Islande, le Premier ministre chinois a passé en revue les démonstrations du fonctionnement de l'usine et un clip vidéo sur l'énergie géothermique du pays.

Il s'est également entretenu avec des géologues islandais et des étudiants venant de la Chine, du Kenya et d'autres pays, qui participent à un programme de formation des Nations Unies en matière d'énergie géothermique.

Pour trouver l'équilibre entre la réalisation des objectifs de développement et la lutte contre le changement climatique, les pays en développement ont besoin de suivre un chemin caractérisé par les économies d'énergie, le développement et l'utilisation de l'énergie nouvelle, comme celle d'origine géothermique, a expliqué M. Wen.

D'abondantes ressources d'énergie géothermique ont été découvertes en Chine, ce qui place le pays parmi les plus riches en énergie géothermique dans le monde, a affirmé le Premier ministre chinois. Mais la Chine en est encore à ses balbutiements dans le développement et l'utilisation de ces ressources, offrant ainsi un énorme marché potentiel dans ce domaine, a-t-il ajouté.

Notant que l'Islande a formé de nombreux étudiants chinois en géothermie, M. Wen a promis que la Chine renforcerait la coopération avec l'Islande en matière d'exploitation, de recherche et de promotion de l'énergie géothermique et d'autres énergies propres.

Wen Jiabao, géologue lui-même, a également partagé ses vues sur la valeur de la géologie pour le bien-être national et des moyens de subsistance du peuple.

Il a encouragé les étudiants à faire valoir ce qu'ils ont appris du programme des Nations Unies, mis en oeuvre par l'Islande depuis de nombreuses années, à développer et à utiliser les ressources naturelles de façon durable, afin de servir leur pays et les populations.

Le ministre islandais des Affaires étrangères, Ossur Skarphedinsson, qui accompagnait M. Wen lors de sa visite de la centrale, a déclaré que l'Islande était prête à partager son expertise avec la Chine dans l'énergie géothermique et à faire un bon exemple de la coopération entre les deux pays en la matière.

"En termes de population, l'Islande est un petit pays et la Chine en est le plus grand. Mais quand nous nous réunissons, les mains dans les mains, nous pouvons certainement faire une différence", a déclaré M. Skarphedinsson, fervent partisan de la coopération avec la Chine.

Le ministre islandais des Affaires étrangères a également déclaré que son épouse, professeur de géologie de renom, a participé elle-même à un programme des Nations Unies et a enseigné à plusieurs étudiants chinois.

Les centrales géothermiques procurent à l'Islande plus d'un quart des besoins énergétiques, ce qui a permis au pays de passer avec succès du stade de combustion du charbon à celui d'utilisation de l'énergie géothermique propre, au cours de ces dernières décennies.

L'Islande et la Chine ont signé vendredi un accord intergouvernemental sur la coopération en matière d'énergie géothermique en présence de M. Wen et de son homologue islandais, Johanna Sigurdardottir.

En compagnie de ce dernier, le Premier ministre Wen s'est attardé samedi matin dans une ferme familiale où il a fait l'objet d'un accueil chaleureux.

Le peuple chinois souhaite en savoir plus sur l'Islande et les deux pays peuvent aussi élargir leurs échanges et leur coopération dans l'agriculture et l'industrie touristique, a souligné M. Wen.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?