Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 11.05.2012 08h06
Le présumé cerveau des meurtres sur le Mékong transféré à la police chinoise

Un baron de la drogue suspecté d'être le cerveau à l'origine du meurtre de 13 marins chinois sur le fleuve Mékong l'année dernière a été transféré jeudi à la police chinoise.

Naw Kham, chef d'un gang armé de trafiquants de drogue, a été arrêté le 25 avril dernier dans un lieu tenu secret, et est en cours d'extradition vers la Chine à bord d'un avion spécialement affrété par les autorités chinoises.

Liu Yuejin, directeur du Bureau du contrôle des stupéfiants dépendant du ministère chinois de la Sécurité publique, a annoncé que la Chine, le Laos, le Myanmar et la Thaïlande avaient travaillé ensemble pour lutter contre la criminalité transnationale et avaient ainsi réussi à arrêter Naw Kham et certains membres importants de son gang, participant ainsi au maintien de la sécurité et de la stabilité sur le Mékong.

Le gang de Naw Kham possédait plus de 100 membres et un arsenal de fusils d'assaut AK, de M16, de bazookas et de mitrailleuses. Ils sont accusés de trafic de drogue, enlèvements, meurtres, pillages et autres crimes le long du Mékong durant plusieurs années.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale