Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 23.05.2012 13h20
Le plus haut organisme consultatif politique chinois et le parlement sud-coréen favorisent les échanges

Wang Zhizhen, vice-présidente du plus haut organisme consultatif politique chinois, et Chung Ui-hwa, président intérimaire du parlement sud-coréen, ont décidé mardi ici à Séoul d'augmenter les échanges entre les deux institutions.

Depuis que les deux pays ont établi des relations diplomatiques il y a 20 ans, des communications fréquentes et une coopération étroite ont été établies dans différents domaines, notamment en politique, en économie, en sciences et technologies, en culture, a déclaré M. Chung, président intérimaire de l'Assemblée nationale de la République de Corée.

M. Chung a également fait savoir qu'il voulait renforcer les échanges amicaux entre le parlement sud-coréen et le principal organe consultatif politique chinois.

Mme Wang, vice-présidente du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), a fait écho aux propos de M. Chung, déclarant que leurs relations sont sur la voie du développement depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques il y a deux décennies.

Elle a déclaré espérer que les deux parties considèrent l'Année de l'échange Chine-Corée du Sud comme une opportunité pour faire avancer leurs relations et la coopération pragmatique.

Mme Wang a également informé M. Chung du rôle et de la fonction du CCPPC dans la vie politique chinoise.

Sur invitation du ministère des Affaires étrangères et du Commerce sud-coréen, Mme Wang est arrivée à Séoul mardi matin pour une visite amicale dans le pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »