Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 05.06.2012 08h31
La Chine et le Pakistan renforceront leurs relations militaires

Le ministre chinois de la Défense Liang Guanglie a rencontré lundi le chef des forces aériennes pakistanaises Tahir Rafique Butt, en visite à Beijing, afin de discuter des relations militaires bilatérales.

M. Liang, également conseiller d'Etat, a indiqué que la Chine et le Pakistan, en tant que pays voisins, jouissaient d'un développement sain et stable de leur partenariat de coopération.

Il a ajouté que les deux pays ont mené une coopération approfondie dans divers domaines, bénéficiant aux deux peuples. Leur coordination sur les questions internationales et régionales a également contribué à la protection de leurs intérêts communs.

Le ministre chinois de la Défense a indiqué que les forces armées des deux pays ont maintenu des relations étroites, offrant un soutien fort aux relations bilatérales.

Les forces armées ont profité d'une amitié solide, d'échanges de haut niveau réguliers et d'une coopération fructueuse, a précisé M. Liang. Le ministre espère en outre que les deux parties apprécieront cet élan, continueront de renforcer les échanges entre les peuples et approfondiront la coopération pragmatique entre les deux forces armées, en particulier leurs forces aériennes.

M. Butt a déclaré pour sa part que son pays attachait une grande importance aux relations sino-pakistanaises et saluait l'assistance de longue date de la Chine.

Il a également exprimé sa satisfaction concernant les succès de l'industrie de la défense, de la formation militaire et des échanges de personnel, et espère que les deux forces aériennes approfondiront leurs coopération.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?