Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 07.06.2012 08h22
La Chine et la Russie appellent à la résolution pacifique du dossier nucléaire iranien

La Chine et la Russie ont appelé à une résolution pacifique du dossier nucléaire iranien à travers le dialogue et les négociations, selon une déclaration publiée mercredi.

Cette déclaration a été rendue publique à l'occasion de la visite d'Etat de trois jours du président russe Vladimir Poutine en Chine, où il participera également à la 12e réunion du Conseil des chefs d'Etat des pays membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) organisée les 6 et 7 juin à Beijing.

La Chine et la Russie s'opposent à l'utilisation ou à la menace d'utilisation de la force sur ce sujet, indique la déclaration, ajoutant que les deux pays refusent d'imposer une pression excessive ou toute sanction unilatérale contre l'Iran. Ils invitent au contraire à redoubler d'efforts pour promouvoir la paix et faciliter les négociations concernant la question du nucléaire iranien.

Des efforts doivent être déployés pour empêcher la situation de dégénérer en affrontement, poursuit la déclaration, indiquant que si une telle escalade se produit, elle aura un impact négatif sur les pays de la région ainsi que sur l'ensemble de la communauté internationale, alors que la situation est déjà agitée en Afghanistan, en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est arrivé mardi soir à Beijing pour effectuer une visite en Chine et participer au sommet de l'OCS.

L'OCS, fondée le 15 juin 2001 à Shanghai, regroupe six pays membres, à savoir la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Russie, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. La Mongolie, l'Iran et l'Inde sont des pays observateurs, et les Etats partenaires de discussion sont la Biélorussie et le Sri Lanka.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous