Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 07.06.2012 13h43
Hu Jintao appelle à la confiance, à la stabilité et à la coopération au sommet de l'OCS

Le président chinois Hu Jintao a appelé mercredi les chefs d'Etat des pays membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à promouvoir la confiance mutuelle, la stabilité régionale et la coopération, tout en élargissant l'influence mondiale de l'OCS.

Hu Jintao s'est ainsi exprimé lors d'une session restreinte du sommet de Beijing de l'OCS, au Grand Palais du Peuple.

Depuis plus de dix ans, l'OCS a maintenu un développement plutôt sain et stable et obtenu des succès remarquables dans la lutte contre le terrorisme, alors que des résultats substantiels ont été acquis par les pays membres dans la coopération économique, culturelle et entre les peuples, a rappelé le président chinois.

Selon Hu Jintao, l'établissement et les progrès de l'OCS correspondent aux intérêts communs des pays membres et jouent un rôle important dans le maintien de la sécurité et de la stabilité régionales, ainsi que dans la promotion du développement commun.

La situation internationale et régionale, à la fois complexe et changeante, représente non seulement des défis, mais aussi des opportunités pour cette organisation multinationale, a estimé M. Hu.

Il a appelé les pays membres à établir leurs objectifs pour la prochaine décennie et à réaliser de nouveaux progrès afin d'apporter des bénéfices substantiels à tous les membres et de contribuer au maintien de la paix et de la stabilité, tant de la région que du reste du monde.

Les pays membres de l'OCS doivent améliorer leur confiance et soutien mutuels, consolider leur unité interne et s'efforcer de promouvoir la paix et l'harmonie dans la région, a déclaré M. Hu.

Tous les membres doivent combattre les "trois forces du mal", à savoir le terrorisme, le séparatisme et l'extrémisme, lutter contre le trafic de drogue et les crimes transnationaux et envoyer des signaux clairs et concertés concernant les questions majeures dans la région et les zones voisines, a-t-il poursuivi.

Il a ajouté que tous les membres devaient renforcer leurs soutiens réciproques concernant les questions d'intérêts fondamentaux, dont la souveraineté, l'intégrité territoriale, la sécurité nationale, la stabilité sociale et le mode de développement.

Le président chinois a déclaré que les pays membres de l'OCS devaient oeuvrer avec ardeur pour réaliser une prospérité commune, ajoutant que leur coopération devait se concentrer sur quatre aspects clés, à savoir la finance, l'énergie, les aliments et les transports.

Tous les membres peuvent promouvoir leur capacité à résister aux risques et à la compétitivité mondiale en augmentant la qualité et les bénéfices de leur économie respective à travers une coopération efficace, a-t-il poursuivi.

Il a aussi annoncé que l'OCS devait continuer à élargir son influence et renforcer ses relations avec d'autres institutions internationales et régionales.

Les chefs d'Etat des autres pays membres de l'OCS s'accordent sur le fait que cette organisation a joué un rôle clé dans la promotion de la coopération, dans la lutte conjointe contre les dangers et les défis, ainsi que dans le maintien de la sécurité et de la stabilité régionales.

Ils estiment également tous que tous les pays membres doivent améliorer la coopération dans les domaines du commerce, des aliments, de la sécurité énergétique, des infrastructures et de la sécurité judiciaire, exploiter de nouvelles voies du financement et améliorer leur capacité à réagir rapidement.

Tous les chefs d'Etat ont aussi exprimé leurs préoccupations sur la situation en Afghanistan et espèrent que le pays pourra renouer au plus tôt avec la paix, la stabilité et le développement.

Ils ont par ailleurs discuté de la situation syrienne et du dossier nucléaire iranien, appelant à des résolutions politiques de ces questions.

Parmi les participants à la session figuraient aussi le président russe Vladimir Poutine, le président tadjik Emomali Rahmon, le président kirghiz Almazbek Atambaïev, le président ouzbek Islam Karimov et le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous