Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 07.06.2012 13h45
Un vice-Premier ministre chinois souhaite des relations plus étroites avec l'Ouzbékistan

Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang a rencontré mercredi à Beijing le président ouzbek Islam Karimov, s'engageant à porter le partenariat stratégique à une nouvelle hauteur.

"Les deux pays doivent élargir leurs liens commerciaux et établir des relations coopératives durables et stables", a indiqué M. Li.

Il a proposé aux deux pays de mettre en place de grands projets de coopération, de promouvoir leur coopération dans les domaines de l'énergie et des infrastructures, ainsi que de faciliter le commerce, les investissements et les échanges de personnel dans les deux sens.

M. Li a salué les progrès obtenus dans les relations sino-ouzbèkes ces dernières années, citant comme exemple la forte confiance politique, la coopération mutuellement bénéfique et le soutien réciproque dans les affaires concernant les intérêts fondamentaux respectifs.

M. Karimov a déclaré pour sa part que l'Ouzbékistan attachait toujours une grande importance au développement de ses relations avec la Chine.

Il s'est engagé en même temps à offrir un environnement favorable aux entreprises chinoises qui investissent dans son pays, à élargir les échanges culturels et à renforcer la coordination avec la Chine en matière de questions internationales et régionales majeures.

M. Karimov est à Beijing pour assister au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai organisé les 6 et 7 juin. Le président chinois Hu Jintao s'est entretenu avec lui plus tôt mercredi. A l'issue de leur entretien, les deux chefs d'Etat ont convenu de porter les relations bilatérales à un niveau de partenariat stratégique.

Fondée à Shanghai le 15 juin 2001, l'OCS regroupe actuellement six pays membres -- la Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. La Mongolie, l'Iran, le Pakistan et l'Inde sont quatre pays observateurs, alors que les deux partenaires de dialogue sont la Biélorussie et le Sri Lanka.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous