Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.06.2012 08h21
L'OCS accepte l'Afghanistan comme observateur et la Turquie comme partenaire de dialogue

L'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) a décidé d'accorder à l'Afghanistan le statut d'observateur et d'admettre la Turquie comme partenaire de dialogue, a annoncé jeudi le président chinois Hu Jintao.

M. Hu a fait part de la décision des pays membres de l'OCS lors d'une conférence de presse tenue à l'issue du sommet de l'OCS qui s'est déroulé mercredi et jeudi à Beijing. La Chine assume actuellement la présidence tournante de l'OCS.

Les pays membres de l'OCS s'efforceront de faciliter le commerce et l'investissement afin d'exploiter le potentiel économique de la région, a indiqué M. Hu.

Le président chinois a indiqué aux médias que les pays membres de l'OCS avaient convenu de renforcer la coopération dans les secteurs des finances, du transport, de l'énergie, des télécommunications et de l'agriculture.

Afin de faire progresser le développement économique régional, l'organisation continuera de travailler sur l'établissement d'un compte spécial et d'une banque de développement, a noté M. Hu.

Cette année marque le début de la deuxième décennie de l'OCS. Le développement de l'OCS au cours de la prochaine décennie aura un fort impact sur la paix et le développement de ses pays membres, de la région et du monde entier, selon le président chinois.

Face au terrorisme, au séparatisme et à l'extrémisme, ainsi qu'à l'augmentation de la criminalité transnationale, les pays membres de l'OCS ont convenu de renforcer leur capacité d'alerte rapide et de gestion des situations d'urgence, et de faire de l'organisation un garant fiable de la sécurité régionale, a déclaré M. Hu.

Fondée à Shanghai le 15 juin 2011, l'OCS regroupe la Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. La Mongolie, l'Iran, le Pakistan et l'Inde sont des États observateurs, et la Biélorussie et le Sri Lanka sont des partenaires de dialogue.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous