Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 12.06.2012 08h33
La Chine est active dans la coopération et les échanges internationaux sur les droits de l'homme

La Chine s'engage à respecter ses obligations par rapport aux conventions internationales sur les droits de l'homme auxquelles elle a adhérées, ainsi qu'à mener des échanges et coopérations dans le domaine international des droits de l'homme, selon le Plan d'action national pour les droits de l'homme (2012-2015) publié lundi par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat.

La Chine s'appliquera à faire progresser, sur la base de l'égalité et du respect mutuel, la coopération et les échanges internationaux en matière de droits de l'homme et à promouvoir l'évolution saine de la cause internationale des droits de l'homme.

Le pays appliquera consciencieusement les suggestions du Conseil des droits de l'homme (CDH) des Nations unies présentées lors du premier examen périodique universel concernant la Chine. Il préparera et prendra également part au deuxième examen, selon le plan.

Par ailleurs, la Chine participera activement aux travaux du CDH et aidera cet organe à résoudre les problèmes liés aux droits de l'homme de manière juste, objective et obligatoire, ajoute le plan.

La Chine continuera de coopérer avec les Procédures spéciales du CDH, répondra aux lettres de ce dernier et réfléchira à la possibilité d'inviter des rapporteurs, tout en tenant compte du principe d'équilibre entre les différents droits de l'homme et des capacités d'accueil du pays.

En outre, la Chine continuera de mener une bonne coopération avec le Haut-Commissariat aux droits de l'homme, poursuivra, sur la base de l'égalité et du respect mutuel, le dialogue et les échanges bilatéraux avec les pays concernés et continuera de participer aux activités sur les droits de l'homme dans le cadre de la région Asie-Pacifique et de ses sous-régions, dont le séminaire informel Asie-Europe sur les droits de l'homme, indique le plan.

La Chine attache une grande importance au rôle des instruments internationaux pour la promotion et la protection des droits de l'homme.

Elle soumettra en temps opportun des rapports d'application aux organes conventionnels, participera à un dialogue constructif avec ces derniers et étudiera pleinement leurs conseils, adoptant ceux qui sont rationnels et applicables selon les conditions du pays, explique le plan.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous