Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 12.06.2012 08h40
La visite du président chinois ouvrira un nouveau chapitre pour les relations sino-danoises

La visite du président chinois Hu Jintao au Danemark ouvrira un nouveau chapitre pour les relations entre les deux pays, a annoncé lundi un haut fonctionnaire.

"Il s'agit de la première visite d'un président chinois au Danemark en 62 ans, soit depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays", a indiqué Song Tao, vice-ministre des Affaires étrangères, lors d'une conférence de presse à la veille de la visite de M. Hu au Danemark. Le président chinois effectuera une visite d'Etat dans ce pays du 14 au 16 juin à l'invitation de la reine Margrethe II du Danemark.

Pendant son séjour au Danemark, M. Hu rencontrera la reine Margrethe II et le Premier ministre danois Helle Thorning-Schmidt, a indiqué le vice-ministre chinois des Affaires étrangères.

Les deux parties vont en outre signer des accords pour des investissements mutuels, des tarifs douaniers, l'énergie, la protection de l'environnement, l'agriculture, l'éducation et la culture, a précisé M. Song.

En tant que partie importante des interactions de haut niveau, la visite du président chinois devrait permettre de renforcer les relations politiques bilatérales, dont le respect mutuel, l'égalité et la confiance mutuelle, et d'établir le plan du développement des futures relations entre les deux pays.

Les échanges culturel et interpersonnels seront également renforcés par la visite de M. Hu, a-t-il ajouté.

"Nous espérons que la partie danoise continuera à jouer un rôle actif dans le renforcement des relations durables et stables entre la Chine et l'Europe", a indiqué M. Song, ajoutant qu'il était convaincu que la visite de M. Hu serait fructueuse.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous