Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 12.06.2012 08h41
Commentaires positifs dans les médias danois à l'approche de la visite du président chinois au Danemark

L'annonce de la venue prochaine du président chinois Hu Jintao au Danemark a suscité des réactions positives et un débat animé dans les médias du royaume.

La presse danoise a en effet réagi avec enthousiasme à l'annonce de la visite du président Hu, la première qu'il effectuera dans ce pays nordique peuplé de 5,5 millions d'habitants, et qui sera aussi la toute première visite d'un chef d'Etat chinois au Danemark.

L'agence de presse danoise Ritzau a annoncé la nouvelle mardi soir après avoir eu confirmation par le ministère danois des Affaires étrangères que le dirigeant chinois se rendrait au Danemark la semaine prochaine.

La date exacte de la visite a ensuite été officiellement annoncée mercredi matin par le cabinet de la Première ministre danoise, Helle Thorning-Schmidt, lequel a précisé que le président Hu serait dans le pays du 14 au 16 juin.

La radio publique danoise Danmarks Radio (DR) n'a alors pas tardé à diffuser plusieurs émissions qui ont passé à la loupe le calendrier de la visite et les domaines potentiels de la coopération stratégique entre les deux pays, tout en offrant un tour d'horizon des diverses réactions au Danemark face à cet événement, que ce soient celles émanant des partis politiques, des universitaires, des milieux d'affaires ou encore des groupes de défense des intérêts sociaux.

Mme Thorning-Schmidt a qualifié cette visite d'"historique" et s'est déclarée ravie d'accueillir M. Hu au Danemark.

"Le Danemark et la Chine ont beaucoup à gagner en resserrant leurs liens et je suis désireuse de discuter des moyens permettant d'approfondir et d'étendre notre partenariat stratégique", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Mercredi également, le ministre danois des Affaires étrangères Villy Soevndal a de son côté fait le rapprochement entre la visite du président chinois et le statut du Danemark, seul Etat des pays nordiques et l'un des rares pays européens à avoir conclu un accord de partenariat stratégique avec la Chine.

La Cour royale danoise a également publié un communiqué de presse confirmant que la reine Margrethe II du Danemark avait invité le Président Hu Jintao. Comme la souveraine prévoit de donner un banquet d'Etat en l'honneur du président Hu, le 15 juin, les commentateurs sont allés jusqu'à se perdre en conjectures sur les mets qui pourraient ne pas convenir aux goûts culinaires du président chinois.

La radio publique danoise a aussi publié sur son site internet plusieurs articles ayant trait à l'événement, dont une courte biographie du Président Hu, un rappel plus étoffé sur sa carrière politique et les premières années de sa vie, ainsi qu'une présentation du parcours qu'il va effectuer au Danemark.

On y trouve aussi une brève interview accordée à DR mercredi par le professeur Verner Worm, directeur de l'Institut Confucius à l'école de commerce de Copenhague, qui a discouru sur la nature "absolument unique" de la visite de Hu Jintao et évalué l'impact qu'elle pourrait avoir sur les relations commerciales sino-danoises.

DR, mais également des sites d'informations économiques tels que borsen.dk, ont fait la part belle aux analyses sur les possibles retombées économiques de la visite du président chinois au Danemark.

On a pu lire en particulier des commentaires d'experts de la Confédération des industries danoises et l'Association danoise de l'énergie éolienne, qui estiment que la visite de M. Hu donnera un coup d'accélérateur pour ce qui est de l'accès des entreprises danoises au marché chinois, aussi bien dans le secteur de l'énergie éolienne que dans ceux de la gestion de l'eau ou encore de l'industrie agroalimentaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous