Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 13.06.2012 08h49
Un plan d'action enthousiasmant

Les droits fondamentaux à la subsistance et au développement sont les plus fondamentaux des droits de l'homme.

Dans un pays en développement avec un développement déséquilibré, s'agissant des progrès des droits de l'homme, l'accent doit être mis sur l'amélioration globale de la vie des gens.

Tels sont les principes qui sous-tendent le Plan National d'Action pour les Droits de l'Homme en Chine (2012-2015) publié lundi.

Le plan précise les objectifs pour des domaines spécifiques, étroitement liés aux droits et intérêts des citoyens. Par exemple, il prévoit des efforts en faveur de l'amélioration de la répartition des revenus, la mise en œuvre de projets de lutte contre la pauvreté, l'amélioration du système de sécurité de base du logement et la protection des droits fonciers des agriculteurs.

Il précise également que le nombre des emplois urbains augmentera de 9 millions par an jusqu'en 2015 et que le taux de chômage sera maintenu à moins de 5 %.

Et il précise également qu'un mécanisme permanent sera établi pour aider 5 millions de familles rurales à rénover leurs habitations au cours de cette période, dans le but d'améliorer leurs conditions de vie.

Bien sûr, le plan promet également que des efforts seront faits pour garantir les droits politiques des citoyens. Il exige que les règlements concernant la divulgation des informations gouvernementales soient mis en œuvre correctement. Les informations d'audit et les enquêtes et les procès concernant les grands dossiers doivent également être rendus publics.

Au vu de tous ces objectifs, nous pouvons constater que, s'agissant de la croissance économique et du développement du pays, l'accent est mis sur la dimension humaine.

Toutefois, l'élaboration du plan est une chose, la réalisation des objectifs que le plan a définis en est une autre.

Dans sa mise en œuvre, il y aura certainement des difficultés à surmonter. Il peut y avoir une opposition de groupes d'intérêts ou même de certains gouvernements locaux pour la réalisation de certains objectifs du plan. Par exemple, le plan d'action mentionne que le système des congrès des travailleurs sera optimisé plus encore pour s'assurer que la voix des travailleurs puisse être entendue. Ces congrès seront essentiellement mis en place dans toutes les entreprises collectives, à actionnariat et appartenant à l'Etat, qui ont des syndicats.

Tous les employeurs ne bénéficieront pas de cette mesure. Donc, la réglementation doit veiller à ce que ces congrès puissent jouer leur rôle dans la protection des droits et intérêts des travailleurs.

Les objectifs que ce plan a fixés sont encourageants. Espérons que leur mise en œuvre aidera à traiter les différents problèmes auxquels la Chine et ses habitants sont confrontés dans la poursuite de leur développement.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous