Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 18.06.2012 13h29
La Chine présente une proposition en six points en vue du sommet Rio+20

La Chine déploiera des efforts conjoints avec les autres parties concernées pour parvenir à des résultats globaux, positifs et pragmatiques lors de la prochaine conférence des Nations unies sur le développement durable (Rio+20), a déclaré samedi à Rio de Janeiro un diplomate chinois de haut rang.

"Le développement durable est une question importante pour les générations futures de tous les pays, et le renforcement de la coopération internationale et la recherche de la prospérité commune sont la seule façon de mettre en place le développement durable", a déclaré le ministre assistant chinois des Affaires étrangères Ma Zhaoxu, lors d'une réunion précédant le sommet Rio+20.

La Chine attache une grande importance à ce sommet, a indiqué M. Ma, qui a appelé à la volonté et la sagesse politiques afin de faire de nouveaux progrès en matière de développement durable.

La Chine a présenté une proposition en six points en vue du sommet à venir, a fait savoir M. Ma, qui a exposé les grands principes de cette proposition.

Premièrement, des efforts devraient être déployés pour que soit respecté le principe des "responsabilités communes mais différenciées", qui est l'un des principaux accomplissements du Sommet de la Terre qui avait eu lieu à Rio de Janeiro en 1992 et qui sert de principe directeur pour la coopération internationale.

Deuxièmement, il convient de trouver le juste équilibre entre le développement de la société et de l'économie d'un côté, et la protection de l'environnement de l'autre. Les participants du sommet devront s'efforcer de promouvoir le développement global, équilibré et durable de l'être humain.

Troisièmement, il faudrait ouvrir de larges perspectives pour l'économie verte ; cela est important pour parvenir à un mode de développement durable, éradiquer la pauvreté et restructurer les économies. La Chine espère que le sommet permettra de renforcer la coopération internationale dans le domaine de l'économie verte et de répondre aux préoccupations des pays en développement.

Quatrièmement, il convient de promouvoir la mise en place de mécanismes en faveur du développement durable, ce qui pourrait aider à résoudre les difficultés pratiques des pays en développement.

Cinquièmement, il serait opportun de fournir du soutien et de l'assistance, de manière efficace, aux pays en développement, qui constituent le maillon faible de la chaîne du développement durable. Lors du sommet, des plans de mise en œuvre spécifiques devraient être élaborés pour fournir une aide financière, assurer un allégement de la dette, et des transferts de technologie aux pays en développement.

Enfin, il faudrait initier le processus de fixation des objectifs en matière de développement durable. Et le sommet devrait être l'occasion de clarifier les principes directeurs devant guider la réalisation des objectifs, ce qui devrait être un complément efficace aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Par ailleurs, M. Ma a indiqué que la Chine, en tant que pays en voie de développement responsable, avait promu, de manière active, la coopération internationale dans le domaine du développement durable et qu'elle avait pleinement honoré ses engagements vis-à-vis de la communauté internationale en poursuivant inlassablement ses efforts pour promouvoir le développement durable à l'échelle mondiale.

La Chine a participé à la préparation du sommet Rio+20 avec une attitude positive et constructive, a-t-il ajouté.

Le sommet Rio+20 aura lieu du 20 au 22 juin. C'est la plus grande conférence des Nations Unies à se tenir à Rio de Janeiro, au Brésil. Elle réunira des dirigeants de plus de 190 pays, qui s'efforceront de conclure une série d'accords politiques pour améliorer le niveau de vie des populations et protéger l'environnement.

Vingt ans après la Conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement qui avait eu lieu à Rio en 1992, l'Onu réunit à nouveau les dirigeants des gouvernements, des institutions internationales et de diverses associations et groupes importants pour discuter de toute une série de mesures qui doivent permettre de réduire la pauvreté, tout en favorisant des emplois décents, de l'énergie propre et une utilisation plus durable et équitable des ressources.

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Comment insuffler de la vie dans la Zone Euro
La Syrie, un nouveau coup de menton de l'Occident
Un plan d'action enthousiasmant