Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 05.07.2012 13h11
Les sanctions des Etats-Unis contre l'Iran "prennent le monde en otage" : journal

Un commentaire publié mercredi dans le Quotidien du Peuple, journal fer de lance du Parti communiste chinois, dénonçait les sanctions imposées par les Etats-Unis aux pays achetant du pétrole à l'Iran, disant qu'il s'agissait de manoeuvres politiques" destinées à "prendre le monde en otage."

Le commentaire indique que les Etats-Unis sont à l'origine de "risques et de chaos" pour les activités économiques d'autres pays, en les forçant à réduire leurs achats de pétrole iranien.

Une loi signée l'an dernier par le président américain Barack Obama stipule que les institutions financières étrangères dont les gouvernements continueraient à acheter du pétrole brut iranien après le 28 juin se verraient interdire l'accès au marché financier des Etats-Unis.

Ce geste visait à empêcher le programme nucléaire de l'Iran. Des pays occidentaux ont en effet accusé l'Iran de vouloir utiliser leur programme nucléaire civil pour développer des armes nucléaires, tandis que l'Iran a réitéré son utilisation pacifique de l'énergie atomique.

Bien que la Chine se soit vue accorder une extension de 180 jours par cette loi à la dernière minute pour avoir "réduit considérablement " ses achats de pétrole iranien, la pratique américaine visant à imposer ses propres règles à d'autres pays est un "acte de prise d'otage", selon le commentaire.

Les Etats-Unis ont été depuis longtemps offensés par le programme nucléaire iranien et sont en train d'utiliser des sanctions pour forcer les autres pays à obéir à leur volonté.

"Les Etats-Unis se sont longtemps considérés comme porte-paroles et arbitres du monde, jugeant les autres pays et imposant des sanctions unilatérales pour leurs propres bénéfices", indique le commentaire.

L'Iran a une capacité de production de pétrole de 4 millions de barils par jour, soit presque 5% de la production mondiale.

Selon des fonctionnaires américains, les exportations de pétrole de l'Iran ont diminué à 1,5 millions de barils par jour contre 2,5 millions de barils par jour l'année dernière en raison des sanctions.

La Chine est le troisième importateur de pétrole de l'Iran avec un volume d'importation de 27 millions de tonnes en 2011.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire