Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 01.08.2012 08h34
La Chine ne se lancera pas dans une course aux armements

Des officiers de l'armée chinoise ont annoncé mardi que le développement militaire du pays ne constituait une menace pour aucune nation et que la Chine ne se lancerait pas dans une course aux armements, ajoutant que le pays cherche à développer ses armements en fonction de la puissance nationale et des besoins de la sécurité de l'Etat.

"Le développement des forces armées chinoises ne représente une menace pour aucun pays et vise à sauvegarder la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement du pays", a indiqué le colonel Wu Xihua, directeur adjoint du Bureau d'intervention d'urgence du Département de l'état-major général de l'Armée populaire de libération (APL).

M. Wu a fait cette remarque lors d'une conférence de presse organisée en amont du 85e anniversaire de la fondation de l'APL, ajoutant qu'un écart important entre la puissance militaire de la Chine et le niveau mondial persiste, malgré les progrès de la modernisation militaire du pays qui est conforme à sa croissance économique et à ses développements technologiques.

M. Wu a également noté que la Chine menait une politique extérieure amicale et de coopération et établissait une communication bilatérale avec les pays voisins.

"La Chine a toujours encouragé une résolution pacifique des différends internationaux à travers le dialogue et la négociation, sur la base de l'égalité, afin de résoudre les conflits et les problèmes tout en s'opposant au recours à la force", a déclaré M. Wu.

Le colonel Lin Bai du Département de l'armement général de l'APL a réitéré que la Chine n'entrerait pas dans une course à l'armement.

"Nous développerons les armements de manière appropriée et en fonction des besoins pour sauvegarder la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale, et la Chine continuera à suivre une voie de développement pacifique", a indiqué M. Lin.

"Nous avons redoublé d'efforts en ce sens, pour la construction d'armements et le développement de nouvelles armes, mais en comparaison avec les niveaux mondiaux avancés, nous accusons encore un certain retard en termes de niveaux techniques et de quantité", a poursuivi M. Lin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 31 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam