Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 01.08.2012 08h37
La Chine s'oppose à toute intervention militaire en mer de Chine méridionale

La Chine exerce une souveraineté indiscutable sur les îles en mer de Chine méridionale et les eaux adjacentes, et s'oppose à toute intervention militaire dans cette zone, a annoncé mardi un porte-parole du ministère chinois de la Défense.

Selon les règlements concernés, un système de patrouille régulière de préparation au combat a été établi dans les eaux relevant de la juridiction de la Chine, a déclaré Geng Yansheng lors d'une conférence de presse.

M. Geng a indiqué que ce système avait été établi pour préserver la souveraineté territoriale du pays et sauvegarder ses droits maritimes, et qu'il ne visait aucun pays ni objectif spécifique.

"La marine chinoise a pour objectif de protéger les intérêts du pays et il est infondé d'assimiler cette action justifiée à une politique étrangère de fermeté," a-t-il estimé.

M. Geng a en outre assuré que la garnison établie dans la région de Sansha en mer de Chine méridionale était responsable de la mobilisation de la défense et de la milice de réserve et était chargée de protéger la ville, de soutenir les opérations de secours et de diriger les forces de réserve dans la ville de Sansha.

L'établissement de la ville de Sansha est un réajustement effectué par le gouvernement chinois des organes administratifs existants, une question qui relève de la souveraineté de la Chine, a-t-il réaffirmé.

La dispute en mer de Chine méridionale tourne principalement autour de la souveraineté sur certaines îles et de la délimitation des frontières maritimes dans cette zone," a précisé M.Geng.

"La Chine continuera à chercher une solution appropriée à ces disputes à travers des négociations et consultations bilatérales avec les parties directement concernées," a assuré le porte-parole.

La Chine est également disposée à coopérer avec les Etats membres de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est en matière de sécurité et de défense afin de préserver la paix, la stabilité et la prospérité régionales, a-t-ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 31 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam